Terrorisme: encore un « Loup solitaire » arrêté à Salé

Terrorisme: encore un « Loup solitaire » arrêté à Salé

in Uncategorized
Terrorisme: encore un « Loup solitaire » arrêté à Salé

Kiosque360. Agé de 33 ans, le suspect s’apprêtait à commettre un attentat-suicide dans le Royaume. Il était en contact avec des dirigeants médiatiques de Daech et ses sympathisants à l’étranger.

Le BCIJ poursuit ses investigations depuis l’arrestation, mardi, d’un individu suspecté d’avoir projeté des attentats terroristes dans le Royaume. Le mis en cause, un jeune homme de 33 ans, est un extrémiste partisan de Daech s’activant dans la ville de Salé, rapporte le quotidien Assabah dans sa livraison du jeudi 28 novembre.

 

Selon des sources citées par le quotidien, personne, dans l’entourage du jeune homme, ne soupçonnait qu’il avait adopté l’idéologie terroristes de Daech, jusqu’au moment de son arrestation chez lui à Salé. Certes, on a pu remarquer un changement brutal dans son comportement, puisqu’il s’isolait de plus en plus, mais personne ne le suspectait de projeter des actes terroristes. Ce dont tout le monde a pu se rendre compte au moment de son arrestation, puisque les éléments du BCIJ ont également saisi plusieurs équipements électroniques qui devaient servir ses projets terroristes.

 

Il s’agit, explique le journal, d’armes blanches, d’ordinateurs, ainsi que de téléphones cellulaires. Dans l’un des ordinateurs saisis, les enquêteurs ont d’ailleurs trouvé des traces numériques de ses projets. Ils ont également repéré des sites internet jihadistes qu’il visitait régulièrement pour s’imprégner de l’idéologie jihadiste, mais également pour apprendre à fabriquer des explosifs. D’après le quotidien, le prévenu a même diffusé des enregistrements expliquant les méthodes de fabrication d’explosifs et de ceintures explosives.

 

Les investigations sécuritaires, poursuit le journal, ont, de même, révélé que le suspect faisait la propagande et l’apologie de l’idéologie extrémiste de l’organisation de l’État islamique via les applications et les réseaux sociaux. Selon le quotidien, il agissait selon le mode opératoire des «Loups solitaires». D’après les premiers éléments de l’enquête, le suspect, qui s’apprêtait à commettre un attentat-suicide au Maroc, était en contact avec des dirigeants médiatiques de Daech et des sympathisants de ce groupe à l’étranger.

 

Le mis en cause, relève le quotidien, fait l’objet, depuis quelque temps, d’une surveillance étroite de la DGST. Par ailleurs, note le quotidien, les groupes terroristes dont le suspect partage l’idéologie et les convictions privilégient généralement des attaques contre les forces de l’ordre, plus particulièrement les éléments de la police. Ils ciblent, en premier lieu, les hauts gradés de la police et, surtout, les membres des services chargés de la lutte antiterroriste.



lire la suite

Go to Top