Sport

CAN 2019 : Victoire in extrémis du Maroc face à la Namibie

in Uncategorized
CAN 2019 : Victoire in extrémis du Maroc face à la Namibie

Sport

CAN 2019 : Victoire in extrémis du Maroc face à la Namibie

CAN 2019 :la valeur de l’équipe du Maroc estimée à 129,6 M Euros

in Uncategorized
CAN 2019 :la valeur de l'équipe du Maroc estimée à 129,6 M Euros

Le site allemand Transfermarkt a publié le classement des valeurs marchandes des équipes nationales qualifiées à la Coupe d’Afrique des Nations 2019.

Le Sénégal est en tête du classement avec 343,5 millions d’euros tandis que le Maroc est en septième position avec 129,6 millions d’euros.

Voici par ailleurs le classement des valeurs marchandes des Équipes Nationales de la CAN19:

Sénégal: 343,5 millions d’euros.

Côte d’Ivoire: 270,95 millions d’euros.

Égypte: 184 millions d’euros.

Ghana: 142, 70 millions d’euros.

Algérie: 141,5 millions d’euros.

Nigeria: 135,25 millions d’euros.

Maroc: 129,6 millions d’euros.

Cameroun : 111, 6 millions d’euros.

Mali: 92,5 millions d’euros.

RD Congo : 66,45 millions d’euros.

Tunisie: 42,1 millions d’euros.

Guinée: 36,7 millions d’euros.

Afrique du Sud : 33,63 millions d’euros.

Kenya: 27,93 millions d’euros.

Zimbabwe: 21,05 millions d’euros.

Angola: 18,15 millions d’euros.

Benin: 17 millions d’euros.

Guinée-Bissau: 13,75 millions d’euros.

Madagascar: 10,43 millions d’euros.

Tanzanie: 10,1 millions d’euros.

Burundi: 9,5 millions d’euros.

Ouganda: 4,23 millions d’euros.

Namibie: 3,5 millions d’euros.

Mauritanie: 3,25 millions d’euros.

CAN 2019 : Bonne entrée des Pharaons !

in Uncategorized
CAN 2019 : Bonne entrée des Pharaons !

Vendredi soir, l’Égypte et le Zimbabwe lançaient la 32e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN). Dans un stade plein, sous des températures estivales (plus de 30 °C) et rythmé au son des vuvuzelas, les Pharaons ont parfaitement commencé leur entrée en matière. Portée par Mohamed Salah, l’Égypte – sept fois championne d’Afrique – s’impose facilement contre les Warriors (1-0), qui fêtaient leur quatrième participation seulement. Retour sur la rencontre.

Le match

Dès l’entame de la rencontre, les Pharaons marquent leur territoire. Soucieux de bien commencer la compétition à la maison, les Égyptiens tentent beaucoup, à l’image de Salah (2′, 15′, 17′, 30′), Mohsen (2′, 4′, 22′) ou Saied (9′, 12′). Mais les Égyptiens manquent de précision dans le dernier geste. Globalement, les ballons passent beaucoup par Salah. Dès la récupération du ballon, les Pharaons recherchent leur joueur star. De son côté, le Zimbabwe est dominé mais veut jouer les coups à fond. S’ils ne parviennent pas à percer le rideau défensif des Pharaons, les Zimbabwéens se révèlent dangereux sur les contres et les coup-francs. Ils réservent également un traitement spécial à Mohamed Salah. Mais la délivrance des Égyptiens ne tardera pas.

C’est Mahmoud Hassan, dit « Trezeguet » en hommage à l’international français, qui inscrit le premier but de cette CAN ! Après un très bon une-deux réalisé côté gauche, l’attaquant crochette dans la surface pour éliminer le défenseur avant d’enrouler parfaitement son ballon et trouver le petit filet (41′). Il trompe Sibanda, le portier zimbabwéen, qui s’était jusque-là montré solide. Scénario parfait, donc. C’est tout le pays qui fête cette entame de rencontre idéale dans la compétition. L’Égypte mène 1-0 et signe son 132e but de l’Égypte dans la CAN, un record.

Au retour des vestiaires, ce sont les Warriors du Zimbabwe qui donnent le coup d’envoi. Mais c’est bien l’Égypte qui mène la danse. La première tentative est celle du buteur, Trezeguet. En pleine confiance, l’attaquant essaie d’enrouler de loin (50′). Sibanda ne prend pas de risque et détourne en corner. Il se montre également vigilant quelques minutes plus tard sur une passe en profondeur de Salah (52′). Puis, c’est Mohsen qui se présente face au gardien. Attentif, le portier zimbabwéen sort pour s’imposer (58′). Offensivement, les Warriors sont complètement absents.

À l’heure de jeu, ça se complique. L’Égypte a du mal, les transitions se montrent plus difficiles et les pertes de balles se multiplient. Mais les Pharaons sont toujours dangereux. Lancé sur la droite de la surface par Trezeguet, Mohamed Salah reprend le ballon du droit, son mauvais pied. Sa frappe n’est pas assez puissante pour tromper Sibanda qui dévie le cuir en corner (67′). S’en suit une fin de rencontre brouillonne avec énormément de déchet technique des deux côtés. Une prestation qui éteint le stade au fil des minutes. La seule occasion du Zimbabwe est une frappe lointaine de Karuru à environ 25 mètres des buts en plein dans l’axe. El Shanawy n’est pas surpris et capte le cuir sur sa ligne (78′). En fin de rencontre, Salah est tout proche d’alourdir le score. Mais Chipezeze, le nouveau gardien zimbabwéen, repousse le ballon d’une main ferme (87′). Pas de quoi retenir les supporteurs qui quittent le stade Al Qahira Al Dawly avant même la fin de rencontre. Le score en restera là. L’Égypte s’impose 1 but à 0 et prend la tête de son groupe.

CAN 2019 : qui sont les favoris ?

in Uncategorized
CAN 2019 : qui sont les favoris ?

RF

CAN 2019 : le Maroc entend faciliter le déplacement de ses supporters

in Uncategorized
CAN 2019 : le Maroc entend faciliter le déplacement de ses supporters

Sport

CAN 2019 : le Maroc entend faciliter le déplacement de ses supporters

Matchs amicaux: Le staff technique promet de tirer les enseignements

in Uncategorized
Matchs amicaux: Le staff technique promet de tirer les enseignements

Le staff technique de la sélection nationale va tirer les enseignements qui s’imposent des deux matchs amicaux de l’équipe nationale disputés quelques jours avant le début de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2019), a affirmé dimanche, à Marrakech, Patrice Bommel, l’entraîneur adjoint du sélectionneur national.

S’exprimant lors d’une conférence de presse à l’issue du match amical Maroc-Zambie disputé au Grand Stade de Marrakech et qui a tourné en faveur des Chipolopolos (2-3), le technicien français n’a pas caché la déception du staff technique et des joueurs du résultat de ce match amical d’autant plus que c’est la première fois que la sélection nationale encaisse autant de buts, a-t-il déploré.

L’équipe nationale a manqué de complémentarité et de fraîcheur physique et mentale et c’est ce qui explique que la sélection nationale a été surprise par un but « gag » de la Zambie dès l’entame du match, a-t-il précisé, relevant que ce match amical contre la Zambie a été très bénéfique au groupe face à une équipe de qualité car, a-t-il dit, les matches de la CAN seront similaires au match d’aujourd’hui du point de vue tactique, physique et de l’intensité.

Concernant le cas du joueur Abderrazaq Hamed-Allah, Patrice Bommel a appelé à « préserver d’abord le groupe » et à se « focaliser davantage sur la CAN », estimant que l’équipe nationale possède des joueurs offensifs de qualité tels que Khalid Boutaib et Youssef En-nesyri, qui bénéficie de la confiance du staff technique.

Dans ce cadre, il a fait observer que Fayçal Fajr, qui est un joueur « adorable » et positif, a souffert « d’incompréhension » et ne mérite pas un tel traitement de la part des supporters lors de ce match amical.

S’agissant de l’état de santé de Marouan Da Costa et de Noussair Mezraoui, il a fait savoir que les deux joueurs sont en phase de récupération et le staff technique n’a pas voulu prendre de risque.

Pour ce qui est de la prochaine étape de la préparation, Patrice Bommel a indiqué que le staff technique est en cours de finaliser cette phase de préparation.

« On ne changera pas de cap. On continuera à travailler pour que la sélection nationale soit fin prête pour la CAN », a-t-il insisté.

Le sélectionneur des Chipolopolos, Beston Chambeshi, a pour sa part, fait observer que le match a été difficile contre la sélection marocaine, qui se devait absolument rassurer le public marocain, gagner et laisser une bonne impression avant son départ vers l’Egypte.

« La sélection marocaine est une bonne équipe avec des joueurs de qualité », a-t-il ajouté, déplorant que son équipe, « l’un des géants de la CAN », ne soit pas présente lors de cette coupe d’Afrique des Nations.

Par ailleurs, M. Chambeshi a mis en relief la qualité des infrastructures sportives ainsi que les centres de formation, dont est doté le Maroc.

Le Maroc s’est incliné face à la Zambie 2-3, lors d’un match amical disputé dimanche au Grand stade de Marrakech, dans le cadre de la préparation pour la 32ème édition de la CAN, prévue du 21 juin au 19 juillet prochain en Egypte.

Le Maroc s’est incliné face à la Gambie 1-0, lors du premier galop d’essai au Grand stade de Marrakech.

Lors de la CAN-2019, l’équipe nationale est logée au groupe (D) aux côtés de la Namibie, l’Afrique du Sud et la Côte d’Ivoire.

Fès : 3.000 participants à la 7-ème course « aux rythmes des musiques sacrées »

in Uncategorized
Fès : 3.000 participants à la 7-ème course « aux rythmes des musiques sacrées »

Sport

Fès : 3.000 participants à la 7-ème course « aux rythmes des musiques sacrées »

Classement FIFA : Le Maroc recule de deux places

in Uncategorized
Classement FIFA : Le Maroc recule de deux places

Sport

Classement FIFA : Le Maroc recule de deux places

CAN 2019 : Hervé Renard dévoile la liste finale des joueurs

in Uncategorized
CAN 2019 : Hervé Renard dévoile la liste finale des joueurs

Le sélectionneur national Hervé Renard a dévoilé, mardi, la liste finale des 23 joueurs qui participeront à la CAN, qui se disputera du 21 juin au 19 juillet en Egypte.

A noté que quatre joueurs ont été recalé de la liste qui regroupe les 23 hommes. Le gardien de but Anas Zniti (Raja de Casablanca), Abdelkarim Baadi (Hassania Agadir), Amine Harit (Schalke 04) et Ayoub El Kaabi (Hebei China Fortune).

Voici donc la liste des 23 joueurs : 

Gardiens de but : Mounir El Kajoui (Malaga, Espagne), Yassine Bounou (Gérona, Espagne), Ahmed Reda Tagnaouti (Wydad de Casablanca).

Marouane Da Costa (Ittihad Djeddah, Arabie saoudite), Ghanem Saiss (Wolverhampton, Angleterre), Abdelhamid Yunis (Stade Reims, France), Mehdi Benatia (Al-Duhail Sports, Qatar), Achraf Hakimi (Dortmund, Allemagne), Karim El Ahmadi Arroussi (Al Ittihad, Arabie Saoudite), Youssef Aït Bennasser (St-Etienne, France), Mehdi Bourabia (Sassuolo, Itlaie), M’barek Boussoufa (Al-Shabab, Arabie Saoudite), Younès Belhanda (Galatasaray, Turquie), Fayçal Fajr (Caen, France), Nordin Amrabat (Al-Nasr, Arabie Saoudite), Hakim Ziyech (Ajax Amsterdam, Pays-Bas), Mazraoui Noussair (Ajax Amsterdam, Pays-Bas), Youssef En-Nesyri (Leganes, Espagne), Soufiane Boufal (Celta Vigo, Espagne), Nabil Dirar (Fenerbahçe Spor Kulübü, Turquie), Abderazak Hamad Allah (Al-Nasr, Arabie Saoudite), Khalid Boutayeb (Zamalek, Egypte) et Oussama Idrissi (AZ Alkmaar, Pays-Bas).

Avec MAP

Mondial 2030: l’Espagne et le Portugal étudient une candidature commune

in Uncategorized
Mondial 2030: l’Espagne et le Portugal étudient une candidature commune

Sport

Mondial 2030: l’Espagne et le Portugal étudient une candidature commune

Go to Top
Aller à la barre d’outils