Menthe toxique: les présumés coupables face à la justice

Menthe toxique: les présumés coupables face à la justice

in Uncategorized
menthe
Par Hassan Benadad le 07/06/2019 à 22h46

menthe

© Copyright : DR

Kiosque360. L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires indique que ses services régionaux ont détruit toutes les cultures de menthe déclarées toxiques. Des PV d’infractions ont été dressés à l’encontre des contrevenants et ont été envoyés aux tribunaux compétents.

Après le scandale provoqué par la découverte de champs de menthe traitée avec des pesticides non autorisés, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a révélé que les dossiers des contrevenants ont été remis à la justice. L’Office, qui a lancé une campagne de surveillance et de contrôle, à travers ses services régionaux, a détruit tous les champs de menthe incriminés en collaboration avec les autorités locales.

 

L’ONSSA a, par la suite, dressé des PV d’infractions à l’encontre des producteurs concernés et les a envoyés aux tribunaux compétents. Ces mesures ont été prises, ajoute le communiqué de l’Office, suite à la découverte par les services de contrôle d’échantillons non conformes à la loi et aux caractéristique en vigueur. Les résultats des analyses ont révélé l’utilisation de pesticides non autorisés dans la culture de la menthe.

Le quotidien Al Massae rapporte, dans son édition du samedi 8 juin, que les services de l’ONSSA poursuivent leur programme de surveillance et de contrôle de la menthe en prenant toutes les dispositions nécessaires. L’objectif étant, ajoute le communiqué, de garantir la commercialisation des productions qui répondent aux normes de sécurité sanitaire.

 

L’ONSSA a par ailleurs demandé aux marchés de gros et aux grandes surfaces d’exiger des distributeurs les analyses confirmant la sécurité sanitaire de la menthe. Les services régionaux de l’Office avaient auparavant procédé à la surveillance et au contrôle des exploitations. Un programme qui a concerné les principales régions productrices, en l’occurrence Rabat, Kenitra, Tanger, Tétouan, Al Hoceima, Casablanca, Settat, Souss-Massa, Fès, Meknès, Marrakech et Safi.

Le quotidien Al Ahdath Al Maghribia a traité le même sujet, dans son édition du samedi 8 juin, en reprenant le communiqué de l’ONSSA. Le journal a mis l’accent sur le fait que ces résultats sur la menthe toxique ne concernent que les exploitations où les échantillons ont été prélevés. Le communiqué de l’ONSSA précise, en outre, que l’utilisation des pesticides constitue un moyen de lutter contre les dégâts que subit la plante (maladies, insectes et plantes nuisibles). Ce faisant, l’Office a appelé tous les producteurs à n’utiliser que les pesticides autorisés, faute de quoi ils seront exposés à des sanctions administratives et judiciaires.

 

Par Hassan Benadad



lire la suite

Go to Top