journal - page 2

Affaire Bab Darna: la voiture de l’avocat des victimes saccagée par des inconnus

in Uncategorized
Bab Darna
Par Wadie El Mouden le 07/12/2019 à 19h08 (mise à jour le 07/12/2019 à 19h19)

Bab Darna

© Copyright : DR

La voiture de Me Riad El Malih, avocat au barreau de Casablanca, figurant parmi les victimes du projet de Bab Darna, a été saccagée dans la nuit du 6 au 7 décembre devant sa résidence à Sidi Bernoussi. Une plainte a été déposée auprès de l’arrondissement de police «Al Amal».

Ce samedi matin, alors qu’il s’apprêtait à se rendre au tribunal correctionnel de Ain Sebaâ pour assurer le suivi de l’affaire Bab Darna, l’avocat affirme avoir été surpris de constater que sa voiture a été minutieusement saccagée. Les autres véhicules qui étaient garés dans le coin ont été bizarrement épargnés. «Tous les documents se trouvant à bord du véhicule ont été fouillés, y compris ceux correspondant à l’affaire Bab Darna», souligne l’avocat, joint au téléphone. Cet après-midi, des éléments de la police scientifique étaient sur place pour relever d’éventuelles empreintes, a-t-il ajouté.

 

 

 

véhisule avocat Bab Darna

© Copyright : DR

 

 

 

 

 

 

 

véhicule saccagé Bab Darna

© Copyright : DR

 

 

 

Les agresseurs ont-ils pu mettre la main sur des documents sensibles? Me El Malih dit avoir encore des doutes sur le sort de certains chèques sans provisions faisant l’objet de plaintes contre le président du groupe Bab Darna, Mohammed El Ouardi, aujourd’hui derrière les barreaux.

 

 

Tous les réservataires lésés dans le cadre de cette affaire d’escroquerie connaissent son nom. Me Riad El Malih n’est autre que l’auteur de la première plainte (pour chèque sans provision) à l’origine de l’arrestation du patron du groupe immobilier, Mohammed El Ouardi.

 

Désigné pour défendre les intérêts de certaines victimes, étant lui-même réservataire dans l’un des projets «fictifs» de Bab Darna, ce jeune avocat est visiblement décidé à faire tomber tous ceux qui seraient impliqués dans cette arnaque.

 

 

Cinq personnes ont été arrêtées jusqu’ici dans le cadre de l’enquête judiciaire. Outre le notaire Me Mawhoub, écroué ce samedi matin suite à sa comparution devant le procureur du roi près le tribunal correctionnel de Ain Sebaa, quatre responsables du groupe Bab Darna, sont poursuivis en état d’arrestation dans le cadre de la même affaire. Il s’agit de Mohammed El Ouardi (PDG), Hicham El Bouamrani (directeur commercial), Faila Othmane (directeur technique) et Mohamed Touré (comptable).

 

Le directeur général, Othman El Boukfaoui, fait quant à lui l’objet d’un avis de recherche au niveau national.

 

Environ douze projets immobiliers «fictifs», tous standings confondus, ont été commercialisés par le groupe «Bab Darna» ces deux dernières années. El Ouardi et ses multiples sociétés immobilières ne détiennent aucun des terrains sur lesquels devaient être bâtis ces projets, laissant ainsi sur le carreau plus de 1200 réservataires. Des projections estiment le montant des avances non restituées par le groupe «Bab Darna» à plus de 400 millions de dirhams.

Par Wadie El Mouden



lire la suite

Météo. De la pluie encore, ce jeudi 5 décembre 2019

in Uncategorized
Phare de Safi
Par Le360 (avec MAP) le 05/12/2019 à 08h01

Phare de Safi

Phare du cap Beddouza (ex cap Cantin), à 35 km au nord du port de Safi. 

© Copyright : DR

Voici les prévisions météorologiques pour la journée du jeudi 5 décembre 2019, établies par la Direction de la météorologie nationale.

– Temps nuageux avec pluies et averses parfois orageuses sur les côtes entre Safi et Boujdour, le Souss, le Haut et l’Anti-Atlas, le nord des provinces du Sud et sur les Sud-Est du pays.

 

– Passages nuageux denses avec pluies sur l’ouest de la Méditerranée.

 

– Ciel demeurant passagèrement nuageux sur les plaines et l’est de la Méditerranée avec gouttes éparses possibles.

 

– Chute de neige sur les reliefs du Haut Atlas et de l’anti-Atlas dépassant 1800 m.

 

– Vent modéré à assez fort de secteur est sur le Tangérois et la Méditerranée, modéré à faible de sud à est sur la Méditerranée, l’Oriental et le Sud-Est et de Nord à Ouest ailleurs.

 

– Températures minimales de l’ordre de -02/03°C sur les reliefs et les hauts plateaux orientaux, 04/09°C sur l’Oriental, le Saiss, les versants sud-est et les plateaux des phosphates et d’Oulmès, 09/14°C sur les plaines, les côtes nord et centre, le Souss, le Sud-Est et l’est des provinces du Sud et de 14/17°C ailleurs sur les provinces du Sud.

 

– Températures maximales de l’ordre de 05/10°C sur les reliefs, 10/15°C sur l’Oriental, les plateaux des phosphates et d’Oulmès, le Saiss, les versants sud-est et les régions centre, 15/20°C sur les plaines, le Sud-Est, le Souss, le nord des provinces du Sud et près des côtes et de 20/25°C ailleurs sur le sud des provinces sahariennes.

 

– Mer peu agitée à agitée sur la Méditerranée, le Détroit et les côtes atlantiques, devenant localement agitée à forte l’après-midi entre Safi et Tarfaya.

Par Le360 (avec MAP)



lire la suite

PLF 2020. Commission des finances de la 2e Chambre: l’article 9 est passé comme une lettre à la poste

in Uncategorized
Mohamed Benchaâboun
Par Wadie El Mouden le 02/12/2019 à 20h33

Mohamed Benchaâboun

Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Economie et des Finances

© Copyright : DR

Le ministre des Finances a finalement réussi à faire passer le fameux article 9 du PLF 2020 et ce, lors de la séance consacrée à l’examen et au vote des amendements, ce lundi 2 décembre devant les membres de la commission des finances à la deuxième chambre du parlement.

L’article 9 du projet de loi de finances 2020 a été adopté par 7 voix pour, 3 contre et 5 abstentions. Le très controversé article introduisant l’insaisissabilité des biens de l’Etat est passé tel qu’il est venu de la première chambre, nous confie un membre de la commission des finances à la chambre des conseillers.

 

Le ministre des Finances a visiblement réussi à convaincre les conseillers de ne pas toucher le corps du texte tel qu’il a été amendé à la première chambre.

 

 

Les discussions du groupe restreint, qui se réunit en marge de la commission des finances, n’ont finalement pas servi à grand chose. En revanche, comme indiqué dans un article précédent, la CGEM a réussi à obtenir la possibilité de nantir auprès des banques les jugements définitifs prononcés par les tribunaux en faveur des entreprises lésées dans le cadre des marchés publics, ce qui va permettre à celles-ci récupérer de la trésorerie sans attendre les 4 ans prévus par l’article 9. Cette amendement sera incessamment rajouté au décret des marchés publics

Par Wadie El Mouden



lire la suite

Vidéo. Botola: le MCO humilie l’OCK et prend la tête

in Uncategorized
MCO
Par Le360sport le 30/11/2019 à 08h25

MCO

© Copyright : DR

Le Mouloudia d’Oujda a créé la surprise ce vendredi contre l’Olympique de Khouribga. Les Verts ont écrasé les hommes de Rachid Taoussi (0-4) pour prendre la tête du classement.

Par Le360sport



lire la suite

Terrorisme: encore un « Loup solitaire » arrêté à Salé

in Uncategorized
Terrorisme: encore un « Loup solitaire » arrêté à Salé

Kiosque360. Agé de 33 ans, le suspect s’apprêtait à commettre un attentat-suicide dans le Royaume. Il était en contact avec des dirigeants médiatiques de Daech et ses sympathisants à l’étranger.

Le BCIJ poursuit ses investigations depuis l’arrestation, mardi, d’un individu suspecté d’avoir projeté des attentats terroristes dans le Royaume. Le mis en cause, un jeune homme de 33 ans, est un extrémiste partisan de Daech s’activant dans la ville de Salé, rapporte le quotidien Assabah dans sa livraison du jeudi 28 novembre.

 

Selon des sources citées par le quotidien, personne, dans l’entourage du jeune homme, ne soupçonnait qu’il avait adopté l’idéologie terroristes de Daech, jusqu’au moment de son arrestation chez lui à Salé. Certes, on a pu remarquer un changement brutal dans son comportement, puisqu’il s’isolait de plus en plus, mais personne ne le suspectait de projeter des actes terroristes. Ce dont tout le monde a pu se rendre compte au moment de son arrestation, puisque les éléments du BCIJ ont également saisi plusieurs équipements électroniques qui devaient servir ses projets terroristes.

 

Il s’agit, explique le journal, d’armes blanches, d’ordinateurs, ainsi que de téléphones cellulaires. Dans l’un des ordinateurs saisis, les enquêteurs ont d’ailleurs trouvé des traces numériques de ses projets. Ils ont également repéré des sites internet jihadistes qu’il visitait régulièrement pour s’imprégner de l’idéologie jihadiste, mais également pour apprendre à fabriquer des explosifs. D’après le quotidien, le prévenu a même diffusé des enregistrements expliquant les méthodes de fabrication d’explosifs et de ceintures explosives.

 

Les investigations sécuritaires, poursuit le journal, ont, de même, révélé que le suspect faisait la propagande et l’apologie de l’idéologie extrémiste de l’organisation de l’État islamique via les applications et les réseaux sociaux. Selon le quotidien, il agissait selon le mode opératoire des «Loups solitaires». D’après les premiers éléments de l’enquête, le suspect, qui s’apprêtait à commettre un attentat-suicide au Maroc, était en contact avec des dirigeants médiatiques de Daech et des sympathisants de ce groupe à l’étranger.

 

Le mis en cause, relève le quotidien, fait l’objet, depuis quelque temps, d’une surveillance étroite de la DGST. Par ailleurs, note le quotidien, les groupes terroristes dont le suspect partage l’idéologie et les convictions privilégient généralement des attaques contre les forces de l’ordre, plus particulièrement les éléments de la police. Ils ciblent, en premier lieu, les hauts gradés de la police et, surtout, les membres des services chargés de la lutte antiterroriste.



lire la suite

Wydad-Raja: un derby en feu, une remontada spectaculaire et de beaux tifos

in Uncategorized
fumigenes derby
Par Ismail El Fassi le 24/11/2019 à 23h57 (mise à jour le 24/11/2019 à 23h58)

fumigenes derby

© Copyright : DR

Kiosque360. Menés au score par 4 buts à 1, les joueurs du Raja de Casablanca ont réussi une remontada historique aux dépens du Wydad de Casablanca, alors que les supporters des deux clubs ont orné les gradins du stade Mohammed V d’un beau spectacle.

Par Ismail El Fassi



lire la suite

La CDT s’oppose à la cession des CHU à la CMR

in Uncategorized
CHU
Par Mohamed Younsi le 22/11/2019 à 20h06

CHU

© Copyright : DR

Kiosque360. La décision de privatisation des CHU et leur acquisition par la Caisse marocaine de retraite (CMR) a été dénoncée par la CDT, qui s’est opposée à cette cession. Voici pourquoi.

Suite à la décision du gouvernement de privatiser des CHU (centres hospitaliers universitaires) et de les céder à la Caisse marocaine de retraite (CMR), la confédération démocratique du travail (CDT) est montée au créneau pour dénoncer l’approche de l’Exécutif.

 

Selon le quotidien Assabah, qui se penche sur ce sujet dans son édition du week-end des 23 et 24 novembre, le comité exécutif de la confédération démocratique du travail a estimé que «cette décision unilatérale du gouvernement exposerait les fonds des retraités à des risques, d’autant plus que cela s’effectue sans l’aval du conseil d’administration, plus haute instance décisive de la CMR».

 

De même, la CDT a mis en garde l’Exécutif contre la prise de cette décision, ses risques et son impact sur le secteur de la santé. Ce qui menace le service public et la gratuité des soins, précise la centrale syndicale, faisant remarquer que la loi de finances 2020 serait une orientation du gouvernement afin d’aggraver la pauvreté et les inégalités sociales et spatiales dans un contexte déjà marqué par les tensions sociales.

Cette décision, poursuit le quotidien, a suscité la colère des représentants syndicaux au sein du conseil d’administration de la Caisse marocaine de retraite. Du côté de la CMR, ajoute le quotidien, cette approche s’inscrit dans la politique gouvernementale d’innovation en matière de financement. Cette opération lui permettra d’encaisser 4.5 milliards de dirhams. Quant à la CMR, l’établissement pourra ainsi expérimenter une nouvelle forme d’investissement par des rémunérations de placements potentiellement plus importants. Car le gouvernement continuera d’assurer la gestion des CHU contre des loyers mensuels versés à la CMR.

Le nom des CHU concernés par l’opération n’a pas été communiqué. Dans une déclaration au quotidien, Younes Firachine, membre du comité exécutif de la CDT, estime que cette décision est une première, qu’elle menace les fonds des retraités, d’autant que cela a été décidé sans recourir au conseil d’administration de la CMR.

Cette décision aussi dénote de l’approche du gouvernement de gérer la santé publique dans le pays. Ce qui transformera les services de la santé en produits de vente et de commercialisation, sapant le principe de gratuité, a-t-il ajouté. Il a fait savoir que la CDT a convoqué ses représentants au sein du conseil d’administration de la CMR afin d’examiner cette décision et ses impacts avant de prendre des initiatives pour défendre les fonds de la CMR.

 

 

Par Mohamed Younsi



lire la suite

Direction la Tunisie pour Juan Carlos Garrido?

in Uncategorized
Juan Carlos Garrido Raja Casablanca
Par Le360sport le 17/11/2019 à 20h00

Juan Carlos Garrido Raja Casablanca

© Copyright : DR

Juan Carlos Garrido est proche d’un retour au Maghreb! Le technicien espagnol devrait rejoindre un des grands clubs tunisiens dans les heures à venir.

Lire l’article sur notre site: Le360sport.ma

 

Par Le360sport



lire la suite

Vidéo. Libertés individuelles: le PPS monte au front

in Uncategorized
Cover Vidéo - حزب بنعبدالله يعلن تعزيز النقاش حول تطوير الحريات الفردية
Par Mohamed Chakir Alaoui et Yassine Benmini le 12/11/2019 à 20h02

Cover Vidéo - حزب بنعبدالله يعلن تعزيز النقاش حول تطوير الحريات الفردية

© Copyright : le360

Le Parti du progrès et du socialisme (PPS) a organisé lundi une journée d’étude en partenariat avec l’association Bayt El Hikma pour promouvoir les libertés individuelles à travers notamment la réforme du Code pénal.

« Il s’agit d’une importante rencontre où le PPS a invité Bayt El Hikma pour renforcer les positions sur cette question », a déclaré le secrétaire général du PPS, Nabil Benabdellah, n’écartant pas la possibilité de création d’un « front capable de défendre cette cause en exigeant la réforme des lois ».

 

Benabdellah a indiqué à cette occasion que le PPS restait « ouvert au dialogue en se rangeant du côté de ceux qui militent pour la promotion des libertés individuelles ».

 

 

 

 

Selon l’islamologue Abdelwahhab Al-Rafiki, alias Abou Hafs, la société s’est engagée dans un dialogue ouvert et franc en vue d’une « législation appropriée ».

 

Il faut rappeler que l’association Bayt El Hikma a lancé récemment un appel pour « mobiliser les citoyens, les politiciens et personnalités morales pour l’abrogation des lois relatives au Code pénal qui contiennent des dispositions rétrogrades par rapport à la société marocaine ».

 

L’organisation à but non lucratif estime que ces lois sont « incompatibles avec les acquis constitutionnels, législatifs et institutionnels de 2011 et représentent une atteinte grave aux libertés de la personne ».

Par Mohamed Chakir Alaoui et Yassine Benmini



lire la suite

Terrorisme: les loups solitaires, l’armée et les agences de transfert de fonds

in Uncategorized
terrorisme
Par Maya Zidoune le 07/11/2019 à 20h22

terrorisme

© Copyright : DR

Kiosque360. Des enquêtes menées par la Brigade nationale de police judiciaire révèlent que certains éléments de la nébuleuse terroriste voulaient intégrer le service militaire obligatoire et que les plans terroristes n’attendaient que des financements.

C’est inquiétant et ce sont des enquêtes menées par la Brigade nationale de police judiciaire (BNPJ) qui en révèlent la teneur. Tout a commencé par les liens désormais avérés entre un des suspects récemment arrêté, accusé de braquage d’une agence de transfert de fonds, et des groupes terroristes se trouvant à l’étranger. La tentative de braquage date d’octobre dernier et elle a eu lieu à Meknès, indique Assabah dans son édition du vendredi 8 novembre.

Le mise en cause est soupçonné de s’être radicalisé en 2014, date à laquelle il a commencé à fréquenter une des mosquées de la ville. Le suspect avait même tenté d’intégrer le service militaire obligatoire pour pouvoir bénéficier d’un entraînement à même de l’aider dans ses futurs projets et dans le but de rejoindre Daech, notamment en Afrique subsaharienne.

Les perquisitions menées au domicile de ses parents se sont soldées par la saisie d’armes blanches et d’un faux pistolet en plus d’écrits et de documents faisant l’apologie de Daech ainsi que des scènes de décapitation. Le mis en cause, s’est-il avéré, suivait également de près les événements en cours sur la scène syrienne. Il avait aussi l’intention de marcher sur les pas d’une de ses connaissances partie combattre en Syrie, précisément dans les rangs du groupe Sham Al-Islam.

A travers les réseaux sociaux, l’accusé avait, révèle le quotidien citant des éléments de l’enquête, réussi à tisser des liens avec de nombreux combattants jihadistes dans ce pays. Mais en l’absence de soutien, le présumé terroriste a décidé d’agir en loup solitaire, notamment en braquant l’agence précitée. Son but était de disposer de suffisamment de moyens pour rejoindre les individus avec qui il était en contact.

Ce n’est là qu’un exemple de la nouvelle tendance face à l’affaiblissement que connaît Daech et qui pousse ses sympathisants à envisager des actions désespérées à son service.

Par Maya Zidoune



lire la suite

Go to Top