Coronavirus au Maroc: le fléau de toutes les rumeurs

Coronavirus au Maroc: le fléau de toutes les rumeurs

in Uncategorized
Coronavirus
Par Maya Zidoune le 30/01/2020 à 21h04

Coronavirus

© Copyright : DR

Kiosque360. Alors que le ministère de la Santé ne cesse de multiplier les sorties de communication pour démentir, pour l’heure, toute existence du virus au Maroc, sur les réseaux sociaux, c’est une autre histoires. Et les fausses alertes vont bon train.

Tout a commencé par une vidéo qui circule depuis quelques jours. D’une durée de 2 minutes et filmée par une femme, on y voit des éléments des forces de l’ordre et de la protection civile débarquer dans un restaurant chinois à Fès et transférer depuis ce lieu un patient vers l’hôpital de la ville. L’auteure de la vidéo affirme qu’il s’agit d’un cas de coronavirus détecté sur les lieux et que la victime ne serait autre qu’un ressortissant chinois. Assez pour semer une véritable panique sur les réseaux sociaux au Maroc et pour que toutes les rumeurs explosent.

Or, et c’est le ministère de la Santé qui le certifie, il n’en est strictement rien. Et un responsable du centre hospitalier universitaire de la ville a démenti l’existence de tout cas de coronavirus à Fès comme, du reste, dans tout le Maroc. Le fait est que la personne en question, admise au sein du même établissement hospitalier, souffrait d’une simple grippe, récapitule le quotidien Al Ahdath Al Maghribia.

Ce n’est pas la seule rumeur du genre à circuler sur la Toile. Un autre (faux) cas a été «déclaré» à Chefchaouen, suscitant la panique générale et nécessitant une intervention de la délégation du département de la Santé sur place pour apporter les précisions nécessaires. «Une ressortissante chinoise a été prise de vertige et d’une grande fatigue et c’est à ce titre qu’elle s’est présentée d’elle-même à l’hôpital», rectifie la délégation précitée. Après examen, il s’est avéré qu’elle avait pris un coup de froid. Ni plus ni moins.

Autre rumeur, celle de deux embarcations se trouvant au port de Safi et dont le personnel est composé de Chinois. Là encore, des membres de ce staff ont été soupçonnés de porter le virus et il aura fallu que des responsables de la ville viennent éteindre le feu de la rumeur, récapitule le quotidien.

Rappelons qu’aucune contamination au coronavirus (2019-nCoV) n’a été enregistrée jusqu’ici au Maroc, comme avait rassuré mercredi le ministère de la Santé. Les trois cas suspects, détectés par le Système national de veille et de surveillance épidémiologique, se sont avérés être atteints de grippe saisonnière et non par de coronavirus, précise le ministère dans un communiqué. Le ministère insiste sur le fait que les rumeurs faisant état de cas d’infections par ce nouveau virus sont «dénuées de tout fondement».

Pour éviter l’infection par cette maladie et prévenir la transmission des virus respiratoires en général, le ministère recommande aux citoyens de respecter scrupuleusement les règles d’hygiène habituelles, à savoir : se laver les mains en permanence, se couvrir la bouche et le nez en cas de toux ou d’éternuements et éviter tout contact étroit avec les malades présentant des symptômes d’infection respiratoire.

Le ministère affirme enfin qu’il tiendra l’opinion publique régulièrement informée de toute nouveauté à ce sujet.

Par Maya Zidoune



lire la suite

Go to Top