akhbar

Vidéo. Le Wydad renverse l’OCS et prend la tête de la Botola

in Uncategorized
Kazadi Kasengu Wydad
Par Le360sport le 20/01/2020 à 21h00

Kazadi Kasengu Wydad

© Copyright : DR

Mené 1-0, le Wydad de Casablanca s’est imposé 2-1 sur la pelouse de l’Olympique de Safi ce lundi grâce à un doublé de Kazadi Kasengu. Un succès important pour les Rouges qui prennent la tête de la Botola (29 points). L’OCS pour sa part stagne à la 13e position avec 13 unités.

Par Le360sport



lire la suite

"Allégations mensongères" de HRW: la mise au point de la DGAPR

in Uncategorized
dgapr
Par Abdelkader El-Aine le 18/01/2020 à 09h16

dgapr

Siège de la DGAPR à Rabat.

© Copyright : DR

La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a démenti les « allégations mensongères » de Human Rights Watch (HRW) sur la situation de détenus marocains.

Dans une mise au point parvenue à la MAP, la DGAPR souligne que HRW, en publiant de « fausses informations » concernant ces trois détenus, « cherche intentionnellement à nuire à la réputation du secteur et à propager une image erronée de la réalité des droits de l’Homme au Maroc et dans les établissements pénitentiaires en particulier ».

 

En réponse à ces allégations, la DGAPR précise que le prisonnier (A.B), actuellement en détention à la prison Toulal 2, est placé dans une cellule répondant à toutes les conditions nécessaires d’hygiène (éclairage, aération…), comme il bénéficie de son droit à la promenade quotidienne d’une heure, durant laquelle il exerce ses activités sportives, à l’instar de tous les autres détenus hébergés dans le même quartier, d’autant qu’il bénéficie en outre, ajoute-t-on, de repas respectant le régime alimentaire qui lui a été prescrit par le médecin, tout en jouissant du droit de s’approvisionner en produits alimentaires à l’épicerie de l’établissement.

 

Au sujet des visites familiales, ce détenu fait l’objet d’un traitement spécial lui permettant d’accueillir sa famille même hors des jours qui lui sont fixés, pour des durées plus longues et en accueillant plus de visiteurs, du fait que sa famille ne réside pas au Maroc et ne lui rend pas régulièrement visite, affirme la DGAPR, ajoutant qu’il bénéficie également de son droit d’appeler régulièrement sa famille et d’envoyer et recevoir des lettres. Concernant le détenu (T.B), incarcéré à la prison d’Ain Borja à Casablanca, les allégations prétendant qu’il lui a été interdit de communiquer avec les détenus et les surveillants sont « dénuées de tout fondement », indique la DGAPR, faisant savoir que ce détenu est en contact quotidien avec les fonctionnaires de l’établissement et qu’il a lui-même préféré être placé dans une cellule individuelle.

 

Quant à lui, le détenu (N.Z), incarcéré à la prison de Ras El Ma à Fès, jouit de tous ses droits garantis par la loi, y compris la promenade quotidienne, une alimentation équilibrée, en quantité et en qualité, et les examens médicaux en cas de nécessité ainsi que les médicaments prescrits, indique la Délégation, ajoutant que ce détenu bénéficie aussi de la visite familiale, comme cela a été notifié dans nombre de ses communiqués précédents ».

 

Par Abdelkader El-Aine



lire la suite

Vidéo. Oscars 2020: des nominations très masculines attendues

in Uncategorized
Vidéo. Oscars 2020: des nominations très masculines attendues

Les nominations aux Oscars sont annoncées lundi, le milieu attendant avec nervosité de savoir si femmes et minorités seront mieux représentées que dans les autres cérémonies de récompenses de la saison.

Les nominations ont été avancées, de même que la cérémonie, prévue le 9 février, alors qu’elle se tenait jusqu’ici plutôt fin février, voire début mars, afin de la rapprocher des autres récompenses, notamment les Golden Globes, décernés le 5 janvier.

 

La plupart des lauréats des Golden Globes sont attendus dans la liste des nominations, en premier lieu « Once Upon a Time… in Hollywood », de Quentin Tarantino, et « 1917 » de Sam Mendes, meilleurs films dans les catégories respectives comédie et drame.

 

 

Sur la lancée de son succès commercial aux Etats-Unis et de son Golden Globe du meilleur film en langue étrangère, « Parasite » est aussi bien positionné, de même que « The Irishman », bien que boudé lors des Golden Globes.

 

Dans la catégorie reine du meilleur film, beaucoup de regards chercheront « Les filles du Docteur March » de Greta Gerwig, la seule réalisatrice pressentie dans une liste qui peut pourtant compter jusqu’à dix longs métrages.

 

Aucune metteuse en scène n’a ainsi été retenue parmi les dix films sélectionnés dans les deux catégories phares des Golden Globes (meilleure comédie et meilleur film dramatique).

 

Chou blanc également aux récompenses du syndicat américain des acteurs (SAG) et de celui des réalisateurs (DAG), qui ont laissé de côté dans leur catégorie principale, outre Greta Gerwig, Lulu Wang et « L’Adieu », Olivia Wilde et « Booksmart » ou Alma Har’el, réalisatrice de « Honey Boy ».

 

Les Bafta, récompenses du cinéma britannique, ont également été critiqués pour la faible représentation des femmes et des minorités au sein de leur sélection, annoncée le 7 janvier.

 

Un membre de l’Académie des Oscars, interrogé par l’AFP sous couvert d’anonymat, s’attend à une annonce « très polémique » des nominations lundi, car la liste comptera « beaucoup d’hommes réalisateurs ».

 

 

« Malheureusement, il n’y a que cinq noms » dans la catégorie du meilleur réalisateur « sur une année incroyablement dense », a-t-il poursuivi, mentionnant Martin Scorsese, Quentin Tarantino et Sam Mendes.

 

L’Académie « veut choisir les meilleurs, mais elle entend aussi être sensible aux femmes et aux minorités », estime néanmoins Chris Beachum, du site spécialisé Gold Derby.

 

 

 

 

Pour lui, Greta Gerwig pourrait réussir à se glisser dans le quintet des réalisateurs retenus, même si Todd Phillips, pour « Joker », et Noah Baumbach, pour « Marriage Story », sont à l’affût.

 

Parmi les comédiens, Eddie Murphy (« Dolemite Is My Name »), Lupita Nyong’o (« Us »), Cynthia Erivo (« Harriet ») et Awkwafina (« ‘L’Adieu »), meilleure actrice dans une comédie aux Golden Globes, pourraient apporter de la diversité ethnique au plateau.

 

 

Aucun d’entre eux n’apparaît néanmoins en position de l’emporter. Les bookmakers voient ainsi Renee Zellweger (« Judy ») et Joaquin Phoenix (« Joker »), déjà primés aux Golden Globes, favoris.

 

Pour les seconds rôles, la prime va également aux vainqueurs des Golden Globes, avec Brad Pitt (« Once Upon a Time… In Hollywood) et Laura Dern (« Marriage Story »).

 

En 2016, le mouvement #OscarsSoWhite avait attiré l’attention sur la nécessité de promouvoir la diversité aux Oscars et le débat s’est poursuivi depuis.

 

Hollywood sera aussi attentif au sort réservé à Netflix, qui bien qu’alignant plus de poids lourds que tout autre studio, n’a pas effectué jusqu’ici la moisson attendue.

 

« Ils vont gagner des Oscars », prévoit Chris Beachum, qui rappelle que « chaque année depuis qu’ils sont en course pour les Oscars, ils ont reçu plus de nominations et de récompenses. »

 

Outre « The Irishman », la plateforme de streaming peut compter sur « Marriage Story », « Les deux papes » et « Dolemite Is My Name ».

 

 

Pour le membre de l’Académie sous couvert d’anonymat, Netflix pâtit cependant toujours, chez certains votants, de sa stratégie de contournement des réseaux de salles de cinéma, qui prive de nombreux spectateurs d’un visionnage sur grand écran.

 

Le scrutin des nominations a été clos mardi, deux jours après la cérémonie des Golden Globes, dont les résultats pourraient donc avoir influé sur la liste que publie lundi l’Académie.

 

Les membres de l’Académie pourront choisir leur palmarès du 30 janvier au 4 février.



lire la suite

Togo. Présidentielle: Faure Gnassingbé investi candidat par son parti

in Uncategorized
Faure Gnassingbé
Par Le360 (AFP) le 08/01/2020 à 09h06

Faure Gnassingbé

© Copyright : DR

Le président togolais Faure Gnassingbé a été investi sans surprise mardi pour représenter le parti au pouvoir, l’Union pour la République (UNIR), à l‘élection présidentielle du 22 février, a constaté un journaliste de l’AFP à Lomé.

Par Le360 (AFP)



lire la suite

La culture du cannabis soulève une tempête au sein du gouvernement

in Uncategorized
La culture du cannabis soulève une tempête au sein du gouvernement

Kiosque360. Contrairement à ce qu’avait annoncé un député du PAM, le gouvernement, qui n’envisage pas de discuter la dépénalisation du cannabis, n’a pas donné son accord à la programmation pour débat et adoption des deux proposions de loi relatives à ce sujet et présentées par le parti.

Le gouvernement n’est pas près d’envisager une dépénalisation de la culture du cannabis. Telle a été la réponse de l’Exécutif à une déclaration du député du PAM, Larbi El Mharchi, qui a assuré que la proposition de loi présentée par son parti, il y a quelque temps, avait finalement reçu le feu vert du gouvernement pour être examinée et, éventuellement, adoptée.

 

Cette proposition prévoyait, en effet, la dépénalisation de la culture du cannabis et l’accord d’une grâce à toutes les personnes actuellement poursuivies par la justice ou recherchées pour avoir trempé dans cette activité. Mais le gouvernement ne veut tout simplement pas en entendre parler, rapporte le quotidien Al Akhbar dans son édition du lundi 6 janvier. Il n’a donc pas donné suite à cette proposition présentée, notamment, par le PAM et estime que les déclarations du député, destinées à créer la polémique, ne sont ni plus ni moins qu’une promotion électorale.

 

Le député du PAM, rappelle le quotidien, avait annoncé sur son compte Facebook que le gouvernement avait réagi positivement à la question de la culture du cannabis dans les provinces du Nord. Et le député d’ajouter que l’Exécutif avait accepté que la proposition de loi de son parti soit versée dans le circuit législatif et, donc, programmée pour débat et adoption en commission, puis en séance plénière. El Mharchi est même allé plus loin en remerciant le gouvernement d’avoir répondu à cette proposition de loi présentée par son parti, ainsi qu’à celle qui prévoit une amnistie générale pour les cultivateurs de cette drogue.

 

Ainsi, affirme le député, après des débats dont l’un organisé par le Parlement et plusieurs études consacrées à cette question, le gouvernement a finalement accepté de programmer la proposition de loi. Une réunion est même prévue, le 8 janvier, avec le ministre de la Justice, déclare encore le député. Interrogée par le quotidien, une source gouvernementale rejette pourtant en bloc les propos du parlementaire du PAM, dont les déclarations sont qualifiées de hâtives. Ces déclarations ont d’ailleurs été reprises, poursuit le journal, par la presse internationale qui a été jusqu’à parler d’une «volonté politique officielle» de dépénalisation de la culture du cannabis, alors qu’en réalité il n’en est rien.

 

Citant la même source, le quotidien relève, par ailleurs, que le fait que le gouvernement décide d’assister à la réunion de la commission ne signifie en rien qu’il a donné son accord pour la programmation des propositions de loi. Dans les faits, il prend part aux travaux de la commission pour exprimer sa position par rapport à une proposition de loi qu’il peut finalement accepter ou rejeter. C’est ainsi que la présence du ministre de la Justice, mercredi 8 octobre, aux travaux de la commission de la législation à la Chambre des représentants avait pour objectif d’exprimer la position du gouvernement par rapport à la proposition de loi portant amnistie général au profit des personnes poursuivies ou détenues pour culture de cannabis.

 

Quant à la proposition de loi relative à la dépénalisation de la culture de cette plante, elle a été transmise à la commission des secteurs productifs à la deuxième Chambre. Dans ce cas, le ministre de la Justice n’est même pas concerné. De toutes les manières, la source gouvernementale citée par le quotidien écarte toute possibilité d’interaction positive du gouvernement avec ces deux propositions de loi.



lire la suite

Vidéo. Salah et Mané portent les Reds vers le titre

in Uncategorized
Liverpool victoire
Par Le360sport le 03/01/2020 à 08h49

Liverpool victoire

© Copyright : DR

Liverpool a enregistré une 19e victoire en 20 matches de Premier League cette saison en battant Sheffield United hier soir (2-0). Les coéquipiers de Salah et Mané conservent une avance confortable de 13 points sur leur dauphin Leicester.

Par Le360sport



lire la suite

La stratégie du Real Madrid pour s’offrir Kylian Mbappé

in Uncategorized
Neymar Mbappé
Par Ismail El Fassi le 26/12/2019 à 20h30

Neymar Mbappé

© Copyright : DR

Kiosque360. Si la volonté du Real Madrid de recruter Kylian Mbappé n’est un secret pour personne, il devra d’abord convaincre le PSG de laisser filer sa pépite. Une mission difficile mais devant laquelle le Real ne recule pas, car elle lui permettrait de bloquer un retour de Neymar au Barça.

Par Ismail El Fassi



lire la suite

Ce qu’il faut retenir du derby Raja Vs Wydad

in Uncategorized
derby Raja v Wydad décembre 2019
Par Le360sport le 22/12/2019 à 20h46

derby Raja v Wydad décembre 2019

© Copyright : DR

C’était le match le plus attendu de cette fin 2019. Comme lors des 8èmes de finale de la Coupe Mohammed VI, le Raja a pris le dessus sur son rival historique. Voici ce qu’il faut retenir du dernier derby de l’année.

Par Le360sport



lire la suite

Visa Schengen: voici les changements qui s’appliquent à partir du 3 février 2020

in Uncategorized
visa schengen
Par Moussa Diop le 20/12/2019 à 08h54

visa schengen

© Copyright : DR

Le nouveau Code des visas Schengen va entrer en vigueur à partir du lundi 3 février 2020. Désormais, les frais de visa vont coûter plus chers, mais les durées de validités peuvent aller jusqu’à 5 ans. Rappel des principaux changements de procédures et avantages qu’offrent les nouvelles règles.

Par Moussa Diop



lire la suite

Fin de cavale pour le présumé cerveau de l’assassinat du café La Crème

in Uncategorized
Fin de cavale pour le présumé cerveau de l’assassinat du café La Crème

Kiosque360. Redouane Taghi, baron marocco-néerlandais de la drogue, présumé commanditaire du crime commis au café La Crème à Marrakech, en novembre 2017, a été arrêté lundi dernier à Dubaï par la police émiratie. Va-t-il être extradé au Maroc ou aux Pays-Bas?

Sans avoir commis le moindre crime à Dubaï, aux Emirats Arabes Unis, où il résidait depuis plusieurs mois, Redouane Taghi, a été arrêté lundi dernier par la police émiratie. En fait, ses agents, après avoir épluché un mandat d’arrêt international lancé par les autorités néerlandaises,et qui leur était parvenu depuis quelque temps, ont fini par découvrir qu’effectivement un Néerlandais était entré sur le territoire émirati, avec certes un passeport et un visa en bonne et due forme, mais sous une fausse identité.

 

D’après le quotidien Al Massae de ce mercredi 18 décembre, c’est en comparant les photos fournies par la police des Pays-Bas et l’identité exacte du nouveau «résident modèle» à Dubaiï que les Emiratis ont pu démasquer l’un des hommes les plus dangereux et les plus recherchés d’Europe.

 

Il s’agit d’un baron de la drogue, un Marocco-Néerlandais, Redouane Taghi, âgé de 41 ans. Il a été le chef d’un gang prénommé les «Anges de la mort», qui aurait à son passif une demi-douzaine d’assassinats, dont celui du café La Crème à Marrakech, où un étudiant en médecine est tombé sous les balles de deux tueurs à gage, le 2 novembre 2017.

 

Selon le général Abdallah Khalifa, chef de la police de Dubaï, Redouane Taghi avait atterri aux Emirats Arabes Unis bien avant le lancement du mandat d’arrêt international contre lui. Se cachant sous une fausse identité, bien que son passeport et son visa semblaient en règle, il vivait depuis à Dubaï, dans une villa cossue, entouré de ses nombreux employés et sans avoir jamais commis le moindre acte répréhensible.

 

Pour sa part, le quotidien Al Ahdath Al Maghribia a saisi l’occasion de l’arrestation de Redouane Taghi pour revenir sur la série noire des nombreux assassinats qu’il a commandités. En effet, un témoin-clé, Nabil B., lui aussi Marocco-Néerlandais, qui travaillait sous les ordres de Redouane Taghi, a balancé tous ses crimes à la police néerlandaise, avant que son frère ne soit tué en représailles par les «Anges de la mort», qui ont également assassiné, entre autres, un avocat qui défendait un témoin à charge contre Redouane Taghi.

 

Ce narco-trafiquant notoire est soupçonné, en outre, d’être le cerveau de l’assassinat, par erreur, d’un étudiant marocain en médecine à Marrakech, tombé sous les balles d’Edwin Gabriel et Chardyoun Semerel, deux tueurs originaires de la République Dominicaine et du Surinam, et entre-temps condamnés à mort par les tribunaux de Marrakech.

 

Mais, selon Assabah, si les Emirats Arabes Unis et les Pays-Bas ne sont liés par aucune convention d’extradition, le Maroc pourrait profiter de celle qu’il avait signée avec ce pays du Golfe en 1993, pour demander à Abu Dhabi de lui remettre ce criminel transfrontalier.

 

L’article 31 de cette convention donne un mois à Rabat, à partir du jour de l’arrestation du prévenu, pour fournir aux Emirats les documents que nécessite cette procédure d’extradition.



lire la suite

1 2 3 8
Go to Top