Quand la Royal air Maroc met l’Ambassadeur du Royaume-Uni en colère

in International/National/Politique

Thomas Reilly, l’Ambassadeur de la Grande-Bretagne au Maroc, a, dans un tweet, accusé la Royal air Maroc (RAM) de mauvais services. C’était le mercredi 26 juin 2019.

Thomas Reilly, l’Ambassadeur de la Grande-Bretagne au Maroc

Dans le tweet de l’Ambassadeur scandalisé, ce mercredi 26 juin, en soirée, on peut lire: «Le vol de la RAM avait plus d’une heure de retard au départ de Londres ce soir. Il a atterri à Casablanca il y a près d’une heure maintenant et nos bagages ne sont toujours pas arrivés. Ce n’est pas surprenant si les gens sont irrités».

Et puis, plus tard, un échange, en rapport avec ce même tweet, vient confirmer la rogne de l’Ambassadeur du Royaume-Uni, qui a fourni des explications que son statut lui a permis: «J’ai appelé certains contacts à l’Aéroport de Casablanca. Apparemment, le problème venait de l’avion de la RAM. Il semble que le pilote ait quitté l’appareil après l’avoir éteint ce qui a empêché le débarquement des bagages. Finalement, avec l’aide d’officiels à l’Aéroport, la situation a été réglée et j’ai récupéré mon bagage, 70 minutes après l’atterrissage !».

À savoir qu’il y a 2 semaines, le même Ambassadeur s’est plaint de la même Compagnie, toujours sur Twitter, que les sièges étaient étroits et qu’il y avait peu d’espace entre les rangées, dans un avion de la RAM. Il écrivait alors: «Est-ce juste moi ou ont-ils réduit l’espace pour les jambes entre les rangées de sièges ?». En outre, il a décrit son vol comme étant «un vol vraiment serré et inconfortable».


À lire aussi:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*