Dernières nouveautés Choix de l'éditeur

Hausse de 20% du chiffre d’affaires de l’OCP pour le 1éT 2019

in Uncategorized
Hausse de 20% du chiffre d’affaires de l’OCP pour le 1éT 2019

La marge brute a bénéficié d’un chiffre d’affaires en nette progression et d’un mix produit optimisé. OCP relève dans ce sens une amélioration de 42% atteignant ainsi 9 MMDH contre 6,35 MMDH une année plus tôt.

OCP continue d’afficher une efficience opérationnelle soutenue et réalise une belle performance financière au premier trimestre de l’année. L’ensemble des agrégats s’est inscrit en hausse à fin mars. Une performance qui vient appuyer le positionnement du Groupe en tant que leader mondial sur le marché des fertilisants. Sur les trois premiers mois de l’année 2019, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires en nette amélioration.

Une croissance à deux chiffres a été relevée à ce niveau. Le volume est passé en une année de 10,41 MMDH à 12,52 MMDH à fin mars 2019 marquant ainsi une hausse de 20% par rapport au premier trimestre de l’année précédente.

Commentant cette performance, OCP relève deux facteurs. Il est question en effet de l’augmentation des volumes exportés d’acide et d’engrais ainsi que de la hausse des prix sur les trois segments, en l’occurrence roche, acide et engrais.

Chose qui, selon le groupe, a largement compensé la légère baisse des volumes d’exportation de la roche. «La croissance du chiffre d’affaires du premier trimestre d’OCP a été généralisée, sous l’effet conjugué de l’augmentation des volumes et de l’amélioration des prix par rapport au premier trimestre de l’année dernière, bien que les prix aient baissé de manière significative sur une base séquentielle», souligne le Groupe dans une communication relative aux résultats trimestriels.

En ce qui concerne la marge brute, elle a bénéficié d’un chiffre d’affaires en nette progression et d’un mix produit optimisé. OCP relève dans ce sens une amélioration de 42% atteignant ainsi 9 MMDH contre 6,35 MMDH une année plus tôt.

S’agissant des prix des matières premières, le Groupe indique qu’ils sont restés relativement stables pour le soufre et en baisse pour l’ammoniac. Il est à souligner que l’efficience opérationnelle du Groupe, la hausse des volumes ainsi que les prix de vente «plus importants» observés sur ladite période ont contribué au renforcement de son Ebitda (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement). Il s’est en effet apprécié de 73% par rapport aux trois premiers mois de l’année passée pour se situer autour de 4,36 MMDH à fin mars 2019.

Une consolidation qui a engendré une marge d’Ebitda de 35%. «La marge d’Ebitda a continué de bénéficier de la flexibilité industrielle de la société sur toute la chaîne de valeur, ce qui a permis d’optimiser le mix produit, et l’agilité commerciale du Groupe positionne OCP en tant qu’exportateur clé sur les principaux continents consommateurs», apprend-on du Groupe. Le résultat d’exploitation s’est également redressé durant le trimestre atteignant ainsi une valeur de 2,53 MMDH à fin mars.

Les dépenses d’investissement ont atteint pour leur part les 2,25 MMDH contre 2,91 MMDH une année auparavant.

MN

France: Marwan, 14 ans, sauve un enfant de la noyade

in International/National/Société
France: Marwan, 14 ans, sauve un enfant de la noyade

A Saint-Etienne, Marwan, un collégien de 14 ans, est célébré comme un héros, pour avoir sauvé un petit garçon de quatre ans de la noyade dans un bassin du parc du Château de Versailles.


Pour le féliciter de cet exploit réalisé deux semaines plus tôt, le Département de la Loire ainsi que les Pompiers de cette localité lui ont décerné deux médailles.

Un exploit pas comme les autres. Dans le Département de la Loire, l’acte héroïque réalisé par Marwan a tôt fait de mobiliser les autorités à divers niveaux, pour féliciter le jeune collégien afin de motiver chez ses camarades l’envie d’en faire autant et pourquoi pas, susciter des vocations.

C’est lors d’une cérémonie spéciale organisée mercredi dernier au collège Jean-Dasté à Saint-Étienne, que l’exploit réalisé par Marwan a été célébré. L’adolescent, devenu le héros de cet établissement stéphanois, avait réussi en effet, deux semaines plus tôt, à sauver un petit garçon de la noyade dans un bassin du parc du Château de Versailles. C’était plus précisément, le 22 mai, où Marwan participait à un voyage scolaire avec la section SEGPA du collège Jean-Dasté.


Marwan qui donnait à manger à des cygnes, à côté d’un bassin dans le parc du château comme d’autres visiteurs d’ailleurs, raconte avoir entendu « une maman crier qu’un petit était tombé dans le bassin ». Le collégien ajoute : « J’ai vu que personne ne l’aidait, alors j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai sauté dans l’eau ». La suite a ému plus d’un. « Je l’ai vu sortir une petite tête de l’eau et j’ai compris qu’il sauvait un gamin de trois ou quatre ans », témoigne Alain Georges, enseignant en SEGPA au collège Jean-Dasté, ayant assisté à la scène.

Si toute l’équipe du collège a salué l’acte de bravoure du collégien, le Conseil départemental de la Loire et les pompiers ont fait organiser pour Marwan au collège, une cérémonie au cours de laquelle, l’adolescent a reçu une médaille des mains de Georges Ziegler, président du Département, et une autre de la part des pompiers de la Loire. « C’est la première fois qu’on la remet à un enfant qui est hors du cadre sapeurs pompiers », souligne Alain Mailhé, le directeur du SDIS de la Loire. Pour sa part, Roland Romeyer, président du directoire de l’AS Saint-Étienne, a fait endosser à Marwan, un maillot club floqué à son prénom.



>> À lire aussi:

Le salon de l’immobilier marocain à Paris du 14 au 16 juin

in Économie/International/National/Société
Le salon de l’immobilier marocain à Paris du 14 au 16 juin

Du 14 au 16 juin, la 16ème édition du Salon de l’Immobilier « SMAP Immo », mobilisera du monde au Parc des expositions, Porte de Versailles à Paris. Cette année, la région de Rabat-Salé-Kénitra est l’invitée d’honneur de cet événement soutenu par le Ministère de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, en partenariat avec la Fédération nationale des promoteurs immobiliers marocains (FNPI).


L’immobilier marocain à la conquête de l’Europe et du monde. Cette 16ème édition du Salon de l’Immobilier « SMAP Immo » qui rassemblera du monde venu d’un peu partout sera également l’occasion notamment pour les résidents marocains en France de se rendre compte de l’évolution du secteur et des avancées réalisées par leur pays.

Ainsi, sur 10.000 m2 de surface d’exposition, une centaine d’exposants venus de toutes les régions du Maroc, auront pour mission de présenter, pendant trois jours aux visiteurs, l’offre immobilière « la plus complète et la plus diversifiée du marché marocain ». Marocains de l’étranger, Français et Européens pourront s’informer sur les projets immobiliers qui seront proposés ainsi que les nouveautés sur le marché immobilier marocain.

A en croire Hespress qui cite les organisateurs du « SMAP Immo » Paris, le choix porté sur la région Rabat-Salé-Kénitra comme « invitée d’honneur », s’explique par le fait que « cette région est régulièrement sollicitée par les visiteurs tant marocains qu’étrangers du salon ».

En effet, selon le média, un « sondage visiteurs » réalisé par SMAP Group aura révélé que cette région vient en seconde position juste après celle du Grand Casablanca. De ce fait, « un pavillon lui sera consacré et installé au coeur de l’espace d’exposition », précise-t-il. Ceci, afin de proposer aux visiteurs de ce qui peut être considéré comme un baromètre des investissements immobiliers étrangers vers le Maroc, « une offre diversifiée et un éventail de projets immobiliers allant du logement social à celui du haut standing ».



>> À lire aussi:

Le Groupe Aksal lance le premier site e-commerce de Zara au Maroc

in Uncategorized
Le Groupe Aksal lance le premier site e-commerce de Zara au Maroc

Bref

Le Groupe Aksal lance le premier site e-commerce de Zara au Maroc

Casablanca: Un client frappé à mort par les videurs d’un bar

in Faits divers/National/Société
Casablanca: Un client frappé à mort par les videurs d’un bar

Un client d’un bar casablancais a été sauvagement battu par deux videurs, suite à une altercation. L’individu, abandonné dans une rue mitoyenne, a finalement succombé à ses blessures.


Dans la matinée de samedi, le cadavre portant des traces de coups et blessures, a été découvert par des riverains, qui ont immédiatement alerté les services de police. Assabah écrit que le lien avec le lieu du crime a été établi grâce aux traces de sang trouvées, pendant l’enquête, sur le cadenas d’une porte du bar.

Les résultats de l’enquête préliminaire, menée par les services de police judiciaire, ont démontré l’implication des videurs dans le décès de la victime. Suite à une altercation, ce dernier a été sauvagement tabassé par les videurs avant d’être abandonné dans la rue où il succombera à ses blessures.

Le quotidien ajoute que les autorités locales ont décidé la fermeture du bar et le retrait du permis de débit de boissons alcoolisées alors que les deux agents de sécurité ont été arrêtés par les services de police et placés en garde à vue à la disposition de l’enquête supervisée par le parquet général, en attendant d’être déférés devant le procureur général près la cour d’appel de Casablanca.


À lire aussi:

Les plus belles plages du Maroc pour cet été

in National/Société
Les plus belles plages du Maroc pour cet été

Comme chaque année, les plages les plus propres et les plus accueillantes reçoivent le label bleu. En 2019, elles sont 21 plages à recevoir le fameux sésame.


Ce label est décerné par la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement présidée par la princesse Lalla Hasna, mais aussi la Fondation internationale pour l’Education à l’Environnement (FEE) et met en avant le confort des estivants et le respect de l’environnement. Les voici :

Achakar (Tanger-Asilah)
Ba-kacem (Tanger-Asilah)
Skhirate
Bouznika
Haouzia
Cap Beddouza
Safi ville
Souiria lkdima/Safi
Essaouira
Imintourga (Mireleft)
Aglou Sidi Moussa
Sidi Ifni
Foum loued/ Laâyoune
Oum labouir/Dakhla
El Moussafir/Dakhla
Côte méditerranéenne
Sidi Kankouch/Fahs Anjra
Oued Aliane
Dalia/Fahs Anjra
Oued Laou/Tétouan
Tiznit Arekmane (Nador)
Station touristique de Saïdia

Après les plages propres, le ministère de l’environnement publiera dans quelques jours son rapport sur les plages qu’il faut éviter. On ne manquera pas bien sûr de vous en faire part.


>> À lire aussi:

https://new.lepetitjournalmarocain.com/2019/06/09/mre-des-changements-a-connaitre-dans-ladmission-temporaire-de-vehicules/

Assurance : La brouille entre l’UMAC et la FMSAR conduit à une grève le 14 juin

in Uncategorized
Assurance : La brouille entre l’UMAC et la FMSAR conduit à une grève le 14 juin

Business

Assurance : La brouille entre l’UMAC et la FMSAR conduit à une grève le 14 juin

L’usine de Cosumar en Arabie Saoudite ouvrira ses portes fin 2019

in Uncategorized
L’usine de Cosumar en Arabie Saoudite ouvrira ses portes fin 2019

International

L’usine de Cosumar en Arabie Saoudite ouvrira ses portes fin 2019

Armes chimiques : Les Etats-Unis mettent en garde la Syrie

in Uncategorized
Armes chimiques : Les Etats-Unis mettent en garde la Syrie

Les Etats-Unis voient des signes indiquant que le gouvernement syrien pourrait utiliser des armes chimiques, notamment une prétendue attaque au chlore dans le nord-ouest de la Syrie, a annoncé mardi le département d’Etat aux Etats-Unis, avertissant que Washington et ses alliés réagiraient « rapidement et de manière appropriée » si cela était prouvé, Rapports Reuters .

« Malheureusement, nous continuons de voir des signes indiquant que le régime d’Assad pourrait renouveler son utilisation d’armes chimiques, y compris une prétendue attaque au chlore dans le nord-ouest de la Syrie le matin du 19 mai », a déclaré dans un communiqué la porte-parole du département d’Etat américain Morgan Ortagus.

« Nous collectons toujours des informations sur cet incident, mais nous réitérons notre avertissement: si le régime d’Assad utilise des armes chimiques, les États-Unis et nos alliés réagiront rapidement et de manière appropriée », a-t-elle déclaré.

Ortagus a déclaré que cette attaque présumée faisait partie d’une campagne violente menée par les forces du président syrien Bashar al-Assad, qui violaient un cessez-le-feu protégeant plusieurs millions de civils dans la région d’Idlib.

« Les attaques du régime contre les communautés du nord-ouest de la Syrie doivent cesser », indique le communiqué. «Les États-Unis réitèrent l’avertissement du président Trump en septembre 2018, selon lequel une attaque contre la zone de désescalade d’Idlib constituerait une escalade imprudente qui menacerait de déstabiliser la région.»

L’administration Trump a bombardé à deux reprises la Syrie sur l’utilisation alléguée d’armes chimiques par Assad, en avril 2017 et en avril 2018. En septembre, un haut responsable américain a déclaré que des preuves montraient que des armes chimiques étaient en cours de préparation par les forces du gouvernement syrien à Idlib, le dernier grand rebelle. fief dans le pays.

« Le régime d’Assad ne doit pas répéter l’utilisation d’armes chimiques en Syrie », a déclaré dans un communiqué le commandant Sean Robertson, porte-parole du Pentagone. « Il ne devrait y avoir aucun doute sur notre détermination à agir avec force et rapidité si le régime d’Assad devait utiliser ces armes à nouveau à l’avenir », a-t-il déclaré.

La déclaration du département d’Etat a accusé la Russie et les forces d’Assad de « poursuivre une campagne de désinformation… afin de créer le faux récit que d’autres sont à blâmer pour des attaques à l’arme chimique ».

« Les faits, cependant, sont clairs », a déclaré le communiqué. « Le régime d’Assad lui-même a mené presque toutes les attaques à l’arme chimique vérifiées qui ont eu lieu en Syrie – une conclusion à laquelle l’ONU est parvenue à maintes reprises. »

Un responsable américain, s’exprimant sous le couvert de l’anonymat, a déclaré que le gouvernement syrien recourait depuis longtemps à des armes chimiques lorsque les combats s’intensifiaient. Le responsable, cependant, n’était pas au courant de la confirmation de la substance qui aurait été utilisée, voire pas du tout, et a déclaré que le gouvernement américain était toujours en train de rassembler des informations.

Le gouvernement syrien n’a fait aucun commentaire immédiat sur la déclaration des États-Unis.

En mars, les médias syriens ont déclaré dans un hôpital à Hama, détenu par le gouvernement, que 21 personnes présentaient des symptômes d’étouffement sous l’effet du gaz toxique après que les rebelles eurent pilonné un village.

En janvier, le conseiller américain à la Sécurité nationale, John Bolton, a mis en garde le gouvernement syrien contre toute nouvelle utilisation d’armes chimiques.

« Il n’y a absolument aucun changement dans la position américaine contre l’utilisation d’armes chimiques par le régime syrien et dans notre position selon laquelle toute utilisation d’armes chimiques serait combattue par une réponse très ferme, comme nous l’avons déjà fait deux fois », a déclaré Bolton à l’époque.

La rédaction

Le Groupement des annonceurs du Maroc dévoile sa nouvelle vision 2022

in Uncategorized
Le Groupement des annonceurs du Maroc dévoile sa nouvelle vision 2022

Business

Le Groupement des annonceurs du Maroc dévoile sa nouvelle vision 2022

Go to Top
Aller à la barre d’outils