Dernières nouveautés Choix de l'éditeur

Parlement: le vote du statut de la BAM repoussé à cause des calcules politiques

in Uncategorized
Parlement: le vote du statut de la BAM repoussé à cause des calcules politiques

Maroc

Parlement: le vote du statut de la BAM repoussé à cause des calcules politiques

Algérie: le déficit commercial a atteint 1,84 milliard $ au 1er Trim 2019

in Uncategorized
Algérie: le déficit commercial a atteint 1,84 milliard $ au 1er Trim 2019

International

Algérie: le déficit commercial a atteint 1,84 milliard $ au 1er Trim 2019

WAC/EST : la finale de la LDC sera rejouée

in Uncategorized
WAC/EST : la finale de la LDC sera rejouée

La Confédération africaine de football (CAF) a décidé, mercredi, au terme d’une réunion d’urgence de son comité exécutif à Paris, de faire rejouer le match entre le WAC de Casablanca et l’Espérance de Tunis (EST) comptant pour la finale retour de la Ligue des Champions d’Afrique.

Le match sera rejoué après la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) sur un terrain hors Tunisie, a indiqué à la presse le conseiller du président de la CAF, Hédi Hamel, en précisant que l’EST devra restituer le Trophée et les médailles qui lui ont été remis. 

Disputée vendredi dernier au stade olympique de Radès (banlieue de Tunis), cette finale avait connu une fin chaotique suite à l’injustice dont l’arbitre de la rencontre, le Gambien Bakary Gassama, s’est rendu coupable en refusant d’accorder le but égalisateur du WAC inscrit par Walid Karti à la 59ème minute pour un supposé hors-jeu sans qu’il y ait possibilité de recourir à la VAR défaillante pour en confirmer la parfaite régularité. 

Le WAC, qui avait concédé le nul lors de la finale aller (1-1) disputée à Rabat, était alors mené au score (1-0) suite à un but marqué à la 41ème minute par Youssef Belaili.

Après une longue interruption, le référé a jugé que l’EST pouvait être proclamée vainqueur. 

La réunion d’urgence du Comité exécutif de la CAF, pour laquelle une délégation marocaine composée de responsables de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) et de l’équipe casablancaise s’est déplacée dans la capitale française, s’était ouverte mardi matin avant d’être reportée, une première fois, pour la soirée et, ensuite, pour mercredi après-midi.

Cette réunion d’urgence a été convoquée par le président de la CAF, Ahmad Ahmad, « pour débattre des issues réglementaires à réserver à cette rencontre », avait indiqué l’instance sportive africaine dans un bref communiqué publié dans la nuit de vendredi à samedi derniers

Conduite par le président de la FRMF, M. Faouzi Lekjaa, la délégation marocaine présente à Paris est composée de MM. Said Naciri, président du bureau dirigeant du Wydad Casablanca, Hamza El Hajoui, vice-président de la Fédération, Tarek Najm, son Secrétaire général, et Mohamed Makrouf, Conseiller de M. Lekjaa et responsable communication à la Fédération. 

MAP

Signature d’un Mémorandum d’Entente entre l’Etat et le GIMAS

in Uncategorized
Signature d’un Mémorandum d’Entente entre l’Etat et le GIMAS

Un Mémorandum d’Entente relatif à la gouvernance de l’Institut Spécialisé dans les Métiers de l’Aéronautique et de la Logistique Aéroportuaire (l’ISMALA) et à la formation en Maintenance et Réparation Aéronautique (MRO) a été signé, mardi 4 juin, à Rabat.

Le Mémorandum d’Entente a été signé par le Ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique, M. Moulay Hafid Elalamy, le Ministre de l’Education Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, M. Said Amzazi, la Directrice Générale de l’OFPPT, Mme Loubna Tricha, le Président du GIMAS, M. Karim Cheikh et le Président d’honneur du GIMAS, M. Benbrahim El Andaloussi.

Le mémorandum d’entente a pour objectif l’établissement d’un partenariat entre l’OFPPT et le GIMAS par la création d’une société commune pour la gestion de l’ISMALA. L’Institut sera dédié à la formation dans les métiers du MRO afin de répondre aux besoins évolutifs des opérateurs de la filière en ressources humaines qualifiés.

El Alamy a souligné, à cette occasion, que « ce partenariat vise à mettre les professionnels du secteur aéronautique au centre de la gestion de l’institut, avec un modèle de gouvernance en phase avec la nouvelle feuille de route sur le développement de la formation professionnelle, ce qui permettra d’assurer une meilleure adéquation formation – emploi dans le domaine de la maintenance aéronautique et de répondre, ainsi, aux besoins en compétences de cet écosystème ».

L’ISMALA opérera en complémentarité avec l’Institut des Métiers de l’Aéronautique (l’IMA), qui dispose déjà d’une carte de formation qualifiante et continue adaptée aux besoins des autres écosystèmes, notamment l’assemblage et l’EWIS (Le système d’interconnexion de câblage électrique)

De même, et afin de répondre aux besoins des entreprises en profil Middle Management (MM) et de renforcer ainsi la chaîne de compétences du secteur aéronautique, il est prévu de mettre en place, au niveau de l’IMA, une structure dédiée MM, pour former des cadres intermédiaires aux compétences transverses à l’industrie aéronautique.

La rédaction

Un prix Nobel d’économie décerne à Trump « son irresponsabilité » à l’Amérique

in Uncategorized
Un prix Nobel d'économie décerne à Trump « son irresponsabilité » à l'Amérique

International

Un prix Nobel d’économie décerne à Trump « son irresponsabilité » à l’Amérique

Les ophtalmologues annoncent une série de grèves

in Uncategorized
Les ophtalmologues annoncent une série de grèves

Maroc

Les ophtalmologues annoncent une série de grèves

(Vidéo) France: un homme avec un pistolet à bille interpellé près de la grande mosquée de Reims

in Faits divers/International/MRE/Société

Un homme de 72 ans a été interpellé ce mardi matin 4 juin à plusieurs centaines de mètres de la grande mosquée de Reims.


Armée d’un pistolet factice, il aurait menacé des fidèles vers 10 heures du matin, alors que la prière venait de se terminer en ce jour de l’Aïd el-Fitr. Le suspect avait été repéré dès le début de la matinée par des fidèles en raison de son attitude menaçante, a précisé un témoin.




Dès la fin de la prière collective, le suspect aurait alors pointé à plusieurs reprises son arme – qui s’est avérée être un pistolet à billes – en direction d’un groupe de fidèles, puis d’une femme voilée, qui passaient devant son domicile, situé dans un rue à proximité immédiate du lieu de culte. Avant d’être interpellé par la police, selon le récit de France 3 : « La police municipale, qui patrouillait sur le secteur, est rapidement intervenue et a alerté la police nationale », a également détaillé Mohamed Bouzaggou, le président de l’Association de la mosquée et du centre islamique de Reims (Amcir) auprès de nos confrères.

«Nous sortions de la mosquée Sainte-Anne pour la fête de l’Aïd, on allait récupérer nos véhicules, explique l’une des fidèles qui a été menacée. Un monsieur ne voulait pas nous laisser passer, il a sorti une arme. Dès qu’on a vu l’arme, on a tous couru. […] On a eu peur, on pensait que c’était un attentat, on ne savait pas vraiment ce qu’il allait se passer. Heureusement qu’il n’y a eu personne de blessé », ont raconté plusieurs témoins.

D’après le sous-préfet de Reims, il s’agit de « quelqu’un de désorienté qui a des problèmes de santé. » L’homme, qui possède un « profil médical lourd », se baladait « en pyjama » près de la place Saint-Clotilde.

L’incident a entraîné le confinement par précaution de centaines de fidèles avant l’interpellation de l’individu puis l’arrivée de militaires de l’opération Sentinelle déployés pour surveiller les abords de la mosquée.


>> À lire aussi:

This is an awesome post

in Lifestyle
Photo by @Trevor Cole

Dorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Continue de lire

Go to Top
Aller à la barre d’outils