Mouvement dans les rangs des agents d’autorité: 895 concernés, soit 20% du total

in National/Politique/Société

Le ministère de l’Intérieur a entrepris un mouvement dans les rangs des agents d’autorité qui a concerné 895 agents, soit près de 20% de l’ensemble des membres de ce corps exerçant au sein de l’Administration territoriale.


Dans un communiqué rendu public vendredi, le ministère indique que ce mouvement a été l’occasion de mettre en oeuvre les Hautes orientations royales appelant à « mettre en marche le passage graduel d’un modèle de la fonction publique axé sur la gestion des carrières à un autre, tout nouveau, fondé sur la gestion des compétences », précisant qu’il a instauré à travers ce mouvement une expérience pionnière au niveau de la fonction publique en mettant en place un nouveau système intégré d’évaluation du rendement des agents d’autorité à travers la mise en place d’une procédure d’évaluation globale à 360 degrés basée sur l’évaluation de la rentabilité d’une manière objective en plaçant le citoyen au centre de cette évaluation.

Ce mécanisme est basé sur des visites de terrain dans les lieux où exercent l’agent d’autorité par des commissions chargées de mener des entretiens avec les représentants des différents acteurs ayant un lien avec son environnement professionnel, dont des chefs hiérarchiques, des subalternes, des responsables locaux des services extérieurs et de sécurité et même de larges franges de citoyens dont des usagers du service public, des acteurs associatifs, économiques et des élus, explique le communiqué, notant que dans le cadre de la mise en oeuvre des critères de mérite et d’évaluation globale du rendement, ce mouvement a permis la promotion de 203 agents d’autorité dans les administrations territoriale et centrale du ministère.


Des réunions des commissions administratives paritaires en charge du corps des agents d’autorité ont été tenues dans le cadre de la préparation de ce mouvement, selon la même source qui précise que les travaux de ces commissions ont permis l’avancement dans le grade et l’échelon de 390 agents d’autorité conformément aux dispositions du Dahir n° 1-08-67 du 31 juillet 2008 portant statut du corps des agents d’autorité.

Ce mouvement a été l’occasion d’enrichir l’administration territoriale avec de nouveaux cadres lauréats de l’Institut Royal de l’administration territoriale dont le nombre s’élève à 117.

À travers ce mouvement périodique, le ministère de l’Intérieur veille à élaborer un concept plus efficient dans la gestion des ressources humaines et à créer une dynamique renouvelée dans l’action de l’administration territoriale pour accompagner les besoins des citoyens et les projets de développement initiés dans le pays dans différents domaines sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, et en consécration du concept royal de l’autorité que le Souverain n’a eu de cesser de le souligner comme le meilleur moyen de gestion de la chose locale.


À lire aussi:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*