Le Maroc ratifie 3 conventions de l’Organisation internationale du travail

in International/National/Politique/Santé

Le ministre du travail et de l’insertion professionnelle, Mohamed Yatim, a procédé vendredi à Genève au dépôt des instruments de ratification par le Maroc de 3 conventions de l’Organisation internationale du travail (OIT).


Le dépôt de ces documents qui viennent consolider l’interaction positive du Maroc avec le système normatif du travail instauré par l’Organisation internationale du travail, a eu lieu lors d’une cérémonie tenue au Palais des Nations, en marge de la 108ème conférence internationale du travail, en présence du directeur général de l’OIT, Guy Ryder.

Les documents déposés concernent la Convention n° 187 de l’OIT sur le cadre promotionnel pour la sécurité et la santé au travail de 2006, la Convention internationale du travail n° 97 sur les travailleurs migrants et la « Convention internationale du travail n° 102 » sur la sécurité sociale.

S’exprimant à cette occasion, le directeur général de l’OIT s’est félicité de la ratification par le Maroc de ces conventions, notamment la convention n° 102 au regard « de sa pertinence et de sa valeur centrale dans l’élaboration et la mise en oeuvre de systèmes de sécurité sociale complets et fondés sur des principes et des niveaux reconnus au plan international ».

En ratifiant cette convention, le Maroc rejoint les 56 autres Etats membres ayant déjà signé cette convention phare en matière de sécurité sociale, a précisé M. Ryder.

Et d’ajouter : » En cette année où l’OIT célèbre son centenaire, cette ratification revêt une importance toute particulière et marque une nouvelle progression dans la campagne de ratification du centenaire de l’OIT lancé par le Bureau international du Travail BIT ».

La ratification des trois conventions « traduit l’implication du Maroc dans la poursuite de l’édification démocratique, et de son engagement à renforcer le système des droits de l’Homme », a affirmé pour sa part M. Yatim, mettant en avant l’interaction positive du Royaume avec le système normatif du travail, instauré par l’OIT, sur la base de son expertise et de sa longue histoire de militantisme.

Conformément aux choix du Maroc dans le cadre de la nouvelle politique d’immigration lancée par SM le Roi Mohammed VI et du pacte mondial des migrations signé à Marrakech, le Maroc a décidé de déposer les instruments de ratification de la Convention internationale n° 97 sur les travailleurs migrants, une initiative qui s’aligne avec la politique d’immigration et d’asile au Maroc, qui repose sur une approche humaine et responsable, visant à régulariser le statut des migrants et des réfugiés, à garantir leurs droits et à améliorer leur intégration dans la société marocaine, dans la droite ligne des conventions et pactes internationaux dont le Maroc est partie, a-t-il poursuivi.


Le ministre a indiqué que le dépôt des instruments de ratification de la Convention 102 sur la sécurité sociale par le Maroc va dans le sens de ses efforts pour mettre en place un système de protection sociale globale et inclusive.

En outre, le dépôt des instruments de ratification de la Convention 187 sur le cadre promotionnel de la santé et de la sécurité reflète « notre conviction que l’une des exigences les plus importantes du travail décent est la promotion de la santé et de la sécurité au travail, comme en témoigne le travail que nous avons effectué avec les partenaires sociaux dans le cadre d’un comité tripartite sur la santé et la sécurité pour élaborer une politique nationale sur la santé et la sécurité au travail, et ce, parallèlement à la prédisposition du Maroc à accueillir la Conférence internationale sur la santé et la sécurité à Marrakech en 2024 », a-t-il expliqué.

Le ministre s’est félicité, par ailleurs, des relations dynamiques et diversifiées de coopération entre le Maroc et l’OIT, notamment dans les domaines de la promotion de l’emploi et du travail décent, de la lutte contre le travail des enfants et de la promotion du dialogue social.

La cérémonie de dépôt des instruments de ratification par le Maroc des 3 conventions de l’OIT s’est déroulée en présence de l’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’Office des Nations Unis à Genève, Omar Zniber, ainsi que des responsables du département du Chef de gouvernement et du ministère du travail et de l’insertion professionnelle.

Une importante délégation tripartite marocaine prend part à la conférence internationale du travail (10-21 juin) qui coïncide avec le centenaire de l’OIT. La délégation est composée, outre les représentants du gouvernement, des représentants des 4 centrales syndicales les plus représentatives et des employeurs.


À lire aussi:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*