Festival de Safi

Le jugeant onéreux, l’Intérieur coupe les vivres au Festival de la Aïta

in Uncategorized
Par Khalil Ibrahimi le 30/07/2019 à 19h00

Festival de Safi

© Copyright : DR

Kiosque360. Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a mis son veto concernant la subvention annuelle réservée au Festival national de l’art de la Aïta de Safi.

Pour sa huitième édition, le festival national de l’art de la Aïta de Safi ne bénéficiera pas de la subvention du ministère de l’Intérieur, estimée à 1 million de dirhams, nous apprend le quotidien Al Akhbar dans son édition de ce mercredi 31 juillet 2019.

 

La décision du département d’Abdelouafi Laftit est justifiée. En effet, le ministère n’a toujours pas reçu le détails des dépenses de l’édition 2018.

“Le conseil régional de Safi n’a donc pas versé la subvention du ministère de l’Intérieur à l’association locale chargée de l’organisation du festival. Les inspecteurs des finances publiques avaient convoqué le président de ladite association pour qu’il présente son rapport financier, mais ce dernier ne s’est pas présenté”, rapporte le média casablancais. 

 

Le ministère a, entre autres, pointé du doigt la défaillance de la gouvernance de ce festival et les dépenses exorbitantes. Al Akhbar ajoute que des sommes colossales sont déboursées dans l’hébergement, la restauration et l’organisation de soirées privées. 

 

Le journal précise également que le maire PJDiste de la ville, Abdeljalil Labdaoui, a mobilisé tout le conseil de la ville pour assurer le bon déroulement du festival, rappelant que les organisateurs n’ont toujours pas versé les 170.000 dirhams de taxes au Bureau marocain du droit d’auteur.

Par Khalil Ibrahimi



lire la suite

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Latest from Uncategorized

Go to Top