Le Conseil de Bank Al-Maghrib : le taux directeur reste inchangé

Le Conseil de Bank Al-Maghrib : le taux directeur reste inchangé

in Uncategorized

Le Conseil de Bank Al-Maghrib a tenu ce mardi 18 juin sa deuxième réunion trimestrielle de l’année 2019.

Après avoir examiné et approuvé le Rapport annuel sur la situation économique, monétaire et financière du pays, ainsi que sur les activités de la Banque au titre de l’exercice 2018, le conseil a analysé les évolutions récentes de la conjoncture économique et les projections macroéconomiques de la Banque pour les huit prochains trimestres.

Sur la base de ses évaluations, notamment celles des prévisions à moyen terme de l’inflation, de la croissance, des comptes extérieurs, des conditions monétaires et des finances publiques, le Conseil a jugé que le niveau actuel du taux directeur de 2,25% reste approprié et a décidé de le maintenir inchangé.

Le Conseil a noté que l’inflation a été faible au cours des quatre premiers mois de l’année, avec une diminution en glissement annuel de l’indice des prix à la consommation de 0,1% en moyenne.

Cette baisse est attribuable à celle des prix des produits alimentaires à prix volatiles et, dans une moindre mesure, des prix des carburants et lubrifiants.

Ces facteurs impacteront l’évolution de l’inflation sur l’ensemble de l’année 2019, la ramenant à 0,6% après avoir atteint 1,9% en 2018.

En 2020, elle s’accélérerait à 1,2%, tirée par sa composante sous-jacente qui, soutenue principalement par la reprise prévue de la demande intérieure, s’établirait à 1,5% après 0,8% prévue en 2019 et 1,1% en 2018.

Au plan international, pâtissant des tensions commerciales ainsi que des incertitudes politiques et géopolitiques, l’économie mondiale devrait marquer une nette décélération en 2019, avant de connaitre une amélioration modérée en 2020.

Sur les marchés des matières premières, le cours du Brent s’est inscrit en hausse sur les cinq premiers de mois de l’année pour se situer en mai à 70,5 USD/baril en moyenne.

Il devrait ressortir sur l’ensemble de l’année 2019 à 67,8 USD/baril, en recul de 4,6% par rapport à 2018.

En 2020, le marché connaîtrait un certain équilibre et le cours se situerait à 63,8 USD/baril.

En ce qui concerne les phosphates, impactés par le repli de la demande émanant de la Chine et de l’Inde ainsi que par la diminution des coûts de certains intrants, les prix des dérivés se sont orientés à la baisse et devraient terminer l’année 2019 avec des reculs de 6,0% à 370 USD/t en moyenne pour le DAP et de 1,9% à 340 USD/t pour le TSP.

A l’inverse, le prix du brut devrait marquer un accroissement de 19,5% à 105 USD/t. En 2020, les cours évolueraient légèrement au-dessus de ces niveaux.

Tags:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Latest from Uncategorized

Go to Top
Aller à la barre d’outils