La 22ém édition du Festival Gnaoua et Muisque du Monde prévue du 20 au 23 juin

La 22ém édition du Festival Gnaoua et Muisque du Monde prévue du 20 au 23 juin

in Uncategorized

Encore Essaouira abritera du 20 au 23 juin la 22ème édition du Festival Gnaoua et Muisque du Monde. Sa notoriété n’est plus a présenté, le Festival Gnaoua fait partie aujourd’hui des agendasculturels mondiaux avec des visiteurs venus du monde entier.

De forts moment de musiques et de débat rythmeront les 3 jours dans la ville bleue.

Festival Gnaoua et Musiques du monde, c’est « 22 années qui nous confortent quant à la pertinence et la justesse de notre projet culturel, celui d’une longue lutte pour la reconnaissance d’une confrérie musicale longtemps marginalisée… », a déclaré Neila Tazi, productrice du Festival Gnaoua et Musiques du monde. Et d’ajouter : « Le Festival a révélé la richesse d’une culture populaire et réaffirmé notre ancrage africain à travers une culture aux profondes racines subsahariennes ».

Pour madame Tazi le Festival n’est plus Essaouira, « les Gnaoua sont devenus des véritables ambassadeurs du Maroc. Ils s’envolent chaque année vers des destinations comme New-York, Washington, Los Angeles, Londres, Paris… ». D’ailleurs, le Comité intergouvernemental de l’UNESCO statuera sur la demande présentée par le Maroc d’inscrire l’art des Gnaoua à la liste du patrimoine oral et immatériel de l’humanité. Comme quoi c’est le Festival des musiques du monde.

En vue de répondre aux satisfactions d’un public ayant la soif de cette musique qui se distingue par ses mots, son rythme, ses gestes…, le festival s’efforce chaque année de lui proposer une palette large et étoffée de ses œuvres.

Pour cette 22ém édition, « On retrouvera pour notre plus grand plaisir la voix profonde et intense du showman Hamid El Kasri, le généreux Mustapha Baqbou dont la force est de fusionner avec tous les genres musicaux tout en conservant la dimension traditionnelle de la musique gnaoua. Mais aussi la scénographie si particulière du plus reggae des maâlems, Omar Hayat, ou encore la personnification du renouvellement de l’art gnaoui avec Hassan Boussou », expliquent les organisateurs.

Coté artistes, Hassan Hakmoun qui a franchi les océans et a magistralement fait vivre cet art dans la foisonnante énergie créatrice de New York, et Majid Bekkas, multi-instrumentaliste et fervent acteur de la fusion gnaoua-jazz… participeront à cette 22ém éditions qui verra aussi la présence de ous ces maâlems, musiciens et artistes font qu’aujourd’hui on parle de musique gnaoua comme on parle de rock, de reggae ou de rumba… Preuve de sa vivacité : la nouvelle génération a repris le flambeau et perpétue avec talent, succès et conviction ce patrimoine vivant.

La rédaction

Tags:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Latest from Uncategorized

Go to Top
Aller à la barre d’outils