Crédit à la consommation

Hausse de 3,1% de l’encours des crédits aux entreprises non financières privées à fin juillet

in Uncategorized
Par Ismail Benbaba le 11/09/2019 à 01h18

Crédit à la consommation

© Copyright : Dr

Kiosque360. Cet encours est le plus élevé, sur les cinq dernières années et à la même période, pour cette catégorie d’entreprises. Dans le secteur public, les entreprises non financières ont réduit leur recours au crédit, alors que les administrations ont appuyé sur l’accélérateur.

Le total des prêts accordés aux entreprises non financières privées s’est élargi de 3,1% à 358 milliards de dirhams en juillet, rapporte L’Economiste dans sa livraison de ce mercredi. Le quotidien indique qu’il s’agit là du rythme le plus élevé enregistré à cette période au cours des cinq dernières années, et qu’il aurait été encourageant s’il n’avait pas été principalement tiré par les crédits de trésorerie. Notons que ce compartiment de crédits a enregistré une progression de 6,9% et les secteurs tels que le BTP, la chimie et parachimie, la métallurgie, la mécanique, l’électrique et électronique sont les principaux éléments ayant contribué à cette croissance.

 

On apprend aussi que les ménages y ont largement contribué (21,5%). De leur côté, les crédits destinés à l’investissement affichent une hausse de 1,7%. Dans le secteur public, les entreprises non financières ont réduit leur recours au crédit pour financer les investissements, alors qu’au niveau des administrations, l’encours des crédits à l’équipement a connu un bond de 16,2%. Selon L’Economiste, au niveau sectoriel, le commerce, la réparation automobile et les articles domestiques ont vu leur encours de crédits à l’investissement augmenter de 11,7% sur six mois, soit la plus forte hausse à cette période sur cinq ans. 

 

Soulignons que, dans les industries alimentaires et tabacs, les levées de fonds ont été importantes, avec un encours en hausse de 68%, soit 3,1 milliards de dirhams sur six mois. Par ailleurs, les investissements des ménages pour l’acquisition d’un bien immobilier ont augmenté de 4,5% en juillet sur un an. Selon le journal, la demande de cette clientèle est la plus dynamique et soutient la croissance du crédit ces dernières années. Pour leur part, les crédits à la consommation ont enregistré une progression de 4,7% à 57 milliards de dirhams.

Par Ismail Benbaba



lire la suite

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Latest from Uncategorized

Go to Top