El Othmani Conseil de gouvernement

Fanion de la "rasd" sur le site officiel de la CAN: voici la réaction du gouvernement marocain

in Uncategorized
Par Le360 (avec MAP) le 20/06/2019 à 18h40

El Othmani Conseil de gouvernement

© Copyright : DR. (Capture d’écran)

Le gouvernement marocain a exprimé jeudi son “vif” rejet des tentatives visant à porter atteinte à l’intégrité territoriale du Royaume, suite à une erreur sur le site “tazkarti”, la billetterie électronique de la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2019) qui inclut un drapeau non reconnu.

“Les conventions signées par notre pays au niveau de l’Union Africaine stipule clairement que cette signature ne peut être interprétée, expliquée ou avancée comme étant une preuve ou un prétexte pour porter atteinte à l’intégrité territoriale du Maroc”, a indiqué le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, lors d’un point de presse à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil du gouvernement.

 

M. El Khalfi a souligné que le gouvernement marocain “rejette catégoriquement” ce genre d’agissements qui “nuisent au sentiment national des Marocains”, relevant que les institutions concernées suivront toute question de ce genre pour la “corriger complètement”.

 

 

Le ministre égyptien de la jeunesse et des sports, Achraf Sobhi, avait présenté plus tôt dans la journée officiellement les excuses de son pays au Royaume du Maroc suite à cette erreur.

 

Le comité d’organisation de la CAN (Egypte-2019) a également présenté ses excuses aux autorités marocaines, à la Fédération royale marocaine de football (FRMF) et au public marocain suite à cette erreur involontaire après l’apparition d’un drapeau non reconnu et d’une vidéo sur le site web “Tazkarti”, sans que cela ne soit approuvé par le comité d’organisation de la CAN.

Par Le360 (avec MAP)



lire la suite

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Latest from Uncategorized

Go to Top
Aller à la barre d’outils