Attaque contre les forces de l

Diapo. Laâyoune: comment les nervis séparatistes ont gâché la joie du sacre continental de l'Algérie

in Uncategorized
Par M’Hamed Hamrouch le 20/07/2019 à 18h53 (mise à jour le 20/07/2019 à 19h01)

Des dizaines d’éléments des forces publiques blessés, une agence bancaire incendiée, des biens publics et privés pillés et, au bout de la chaîne, une victime à la fleur de l’âge mortellement percutée! Les images choc de violences séparatistes perpétrées hier à Laâyoune, suite au sacre algérien.

Le front polisario a mis à profit les célébrations du sacre continental de l’Algérie à la CAN 2019, pour semer encore une fois le trouble dans le chef-lieu du Sahara marocain, Laâyoune. Ainsi, dès le coup de sifflet final du duel Algérie-Sénégal, un groupe d’activistes à la solde du front séparatiste a squatté les principaux boulevards de la ville, pour se livrer à des actes de saccage et de pillage de biens publics et privés. 

 

 

De tels dérapages ont évidemment nécessité l’intervention des forces publiques, pour rétablir l’ordre. Or, cette intervention n’a fait qu’enrager la meute des « frontistes » qui ont fait des dizaines de blessés dans les rangs des forces de l’ordre, dont certains ont été évacués dans un état critique vers l’Hôpital Hassan II, situé sur le boulevard Mohammed VI, à Laâyoune. 

 

 

Outre les blessés enregistrés parmi les éléments des forces publiques, l’on déplore le décès tragique d’une jeune fille qui a été mortellement percutée par un automobiliste. Le Parquet général a annoncé, ce samedi 20 juillet, avoir ordonné l’ouverture d’une enquête sur les circonstances de ce drame. 

Par M’Hamed Hamrouch



lire la suite

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*