Uncategorized - page 72

Echanges commerciaux : Grisaille entre le Maroc et l’Espagne

in Uncategorized
Echanges commerciaux : Grisaille entre le Maroc et l'Espagne

Economie

Echanges commerciaux : Grisaille entre le Maroc et l’Espagne

Enseignement supérieur : CSEFRS a déposé ses recommandations

in Uncategorized
Enseignement supérieur : CSEFRS a déposé ses recommandations

Le Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) dans le cadre d’un projet de rapport présenté ce jeudi lors d’une rencontre d’information annoncé les recommandations sur l’enseignement supérieur et la formation.

D’attaque, le CSEFRS estime qu’il faut « impulser une dynamique qualitative au développement de l’enseignement supérieur au Maroc. »

Rapporté par le site Le Matin, voici les principales recommandations du CSEFRS

Nécessité d’adopter un nouveau modèle qui préserve les missions universelles de l’université tout en la rendant attentive aux enjeux et aux défis des grandes transformations de l’environnement national et international et ce en se basant sur les acquis de l’histoire de l’université marocaine.

Nécessité d’investir dans les nouvelles missions de l’université, la formation et la recherche, particulièrement, celles qui ont émergé ces dernières décennies et qui orienté l’université vers « le modèle entrepreneurial ».

Nécessité de réaliser un saut qualitatif qui installe une compétition, entre les universités, autour de l’excellence pour rehausser leur statut et leur image dans la société, la formation des lauréats compétents et qualifiés, la contribution au renforcement du capital humain, le développement de la recherche scientifique et l’innovation pour contribuer au savoir, et être à l’écoute des besoins de la société en vue de répondre à sa demande et lui rendre service.

Nécessité d’encourager la formation en temps partiel dans le cadre de la formation tout le long de la vie, le développement de la prestation des services et la collaboration avec des laboratoires privées et groupes de recherche internationaux, pour mener la recherche et l’innovation, qui garantissent à l’université un gain de reconnaissance de la part de la société et à l’échelle internationale et lui procurent un financement supplémentaire qui s’ajoute à la dotation de l’État.

A noter que ce projet de rapport a été élaboré par la commission permanente de la recherche scientifique et technique et de l’innovation, en étroite collaboration avec l’Instance nationale d’évaluation, ce rapport autour de « l’enseignement supérieur à l’horizon de 2030 ». Il est fondé sur une approche méthodologique ainsi que sur trois documents majeurs, à savoir la constitution de 2011, l’article 168 de la loi n°105.12 relative au conseil ainsi que sur la « vision stratégique de la réforme 2015-2030, pour une école de l’équité, de la qualité et de la promotion ».

La rédaction

Plus de 60 immigrants clandestins secourus par des garde-côtes libyens

in Uncategorized
Plus de 60 immigrants clandestins secourus par des garde-côtes libyens

International

Plus de 60 immigrants clandestins secourus par des garde-côtes libyens

Le projet de décret relatif à la création de la zone franche Tanger Tech adopté

in Uncategorized
Le projet de décret relatif à la création de la zone franche Tanger Tech adopté

Le conseil de gouvernement, réuni jeudi, a adopté le projet de décret N° 2.19.345, relatif à la création de la zone franche Tanger Tech, a indiqué le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi. Présenté par le ministre de l’Industrie, de l’investissement et de l’économie numérique, ce projet s’inscrit dans le cadre de l’achèvement des travaux de réalisation du projet « la Cité Mohammed VI Tanger Tech », lancé à l’occasion de la visite du Roi Mohammed VI en Chine en mai 2016, a précisé M. El Khalfi lors d’un point de presse à l’issue du conseil de gouvernement.

Il s’agit d’une ville industrielle intégrée, durable et intelligente qui sera construite sur une superficie totale de 2.167 hectares et qui comprendra des zones industrielles et de services, des complexes résidentiels, ainsi que tous les services publics et privés nécessaires à l’animation d’un pôle urbain, a-t-il ajouté.

Deux mémorandums d’entente visant la réalisation de ce nouveau pôle économique ont été signés sous la présidence du Roi Mohammed VI lors de sa visite en Chine en mai 2016 et à Tanger le 20 mars 2017, a-t-il rappelé.

Ce projet de décret, qui vise à créer la zone franche Tanger Tech en vue de mettre en place un pôle industriel soumis au régime des zones franches, répondra aux attentes et aux exigences des investisseurs industriels marocains et internationaux, tout en renforçant les résultats du plan d’accélération du développement industriel, a fait savoir le ministre.

Cette zone, qui sera construite sur 467,91 hectares dans la commune Al-Aouama relevant de la province de Tanger-Asilah, ciblera les entreprises actives dans les secteurs de l’industrie automobile et aéronautique, les énergies renouvelables, l’industrie du cuir et du textile, les industries métallurgiques, mécaniques, électriques et électroniques, outre l’industrie plastique, l’agro-alimentaire, les industries chimiques et semi-chimiques et l’industrie des matériaux de construction.

Ce projet de décret a été soumis à la commission nationale des zones franches qui l’a examiné et adopté lors de sa réunion du 14 mars 2019, conformément aux dispositions de l’article 1 du décret N° 2-95-562 du 19 Rajab 1416 (12 décembre 1995) portant application de la loi N° 19.94 sur les zones franches, a-t-il conclu.

La rédaction

« Le gouvernement marocain n’a pas exprimé de position sur l’Algérie » El Khalfi

in Uncategorized
« Le gouvernement marocain n’a pas exprimé de position sur l’Algérie » El Khalfi

Maroc

« Le gouvernement marocain n’a pas exprimé de position sur l’Algérie » El Khalfi

Le Plan climat du Maroc entre dans sa phase d’achèvement

in Uncategorized
Le Plan climat du Maroc entre dans sa phase d’achèvement

Maroc

Le Plan climat du Maroc entre dans sa phase d’achèvement

AUSIM et la FME lancent « Bourses d’Excellence » destinés aux étudiants

in Uncategorized
AUSIM et la FME lancent « Bourses d’Excellence » destinés aux étudiants

L’Association des Utilisateurs des Systèmes d’Informations au Maroc (AUSIM) lance le programme de Bourses d’Excellence « AusAiducation by AUSIM » en partenariat avec la Fondation Marocaine de l’Etudiant.

La signature de la convention de partenariat AUSIM / FME qui marque le lancement du programme « AusAiducation by AUSIM » en partenariat avec la FME a eu lieu le 16 mai 2019 à Casablanca en marge de la quelle un Ftour réunissant membres et partenaires de l’AUSIM autour d’un panel sur la thématique « La quête du bonheur dans un monde Digital », animé par Dr Hassan Charaf– VP CIDEC (centre International pour le Développement et la Coopération) Chercheur de sagesse et Dr. Naji Al Amjad – Expert en éducation, communication et développement personnel

Le programme qui d’étale sur 10 ans englobera un montant de 10 millions de dirhams et a pour objectif de contribuer à faire émerger les talents, notamment du secteur digital, parmi les bacheliers marocains brillants et socialement démunis, par le renforcement de leurs capacités.

Cette action, inscrite dans l’ADN de l’Association, comme les autres missions au service de la société et de la communauté en général, a pour objectif de contribuer à l’activation de l’ascension sociale en outillant la jeunesse marocaine en compétences et opportunités, en renforçant ses capacités et son intégration sociale, contribuant ainsi à la création de valeur pour tous.

En droite ligne avec ces convictions, l’AUSIM s’est associée à la Fondation Marocaine de l’Etudiant pour concrétiser la mise en place du Programme de Bourses d’Excellence « AusAiducation by AUSIM ». Ce programme complet offre, à des jeunes bacheliers particulièrement excellents académiquement mais issus de conditions sociales désavantagées, un soutien financier et un dispositif d’accompagnement et de renforcement des compétences.

Ce programme de bourses comprend également la mise à disposition des jeunes d’une bourse de vie, d’un équipement informatique, d’un dispositif de coaching, de cours de soutien en langues et d’un tutorat professionnel par les membres de l’AUSIM.

Un programme amené à se démultiplier avec le soutien des acteurs de l’écosystème IT

Pour cette première promotion, la Bourse d’Excellence cible un jeune bachelier par grande région (5 au total), en privilégiant les jeunes filles (60%) et les zones hors des grandes agglomérations.

Pour les prochaines promotions, l’AUSIM compte sur la mobilisation de ses membres et partenaires afin de démultiplier le nombre de bénéficiaires, à travers la mise en place d’un fonds dédié qui aura pour rôle de collecter les dons et subventions issus de l’écosystème IT marocain.

MN

Commission de discipline de la CAF: l'Espérance de Tunis risque de lourdes sanctions

in Uncategorized
Meddeb, président de l'ES Tunis
Par Ismail El Fassi le 07/06/2019 à 23h24

Meddeb, président de l'ES Tunis

© Copyright : DR

Kiosque360. Alors qu’on croyait le dossier clos, en ce qui concerne le match à rejouer de l’Espérance de Tunis contre le Wydad de Casablanca, voilà que l’on apprend qu’une réunion de la commission de discipline de la CAF s’apprête à distribuer de lourdes sanctions contre l’EST et son patron.

Par Ismail El Fassi



lire la suite

CAN 2019: ambiance au beau fixe au stage des Lions de l’Atlas

in Uncategorized
Lions de l'Atlas 2004 entraînement
Par Ismail El Fassi le 07/06/2019 à 22h51

Lions de l'Atlas 2004 entraînement

© Copyright : DR

Kiosque360. Le stage de préparation à la Coupe d’Afrique des nations entamé cette semaine par la bande à Hervé Renard se déroule dans de bonnes conditions. Si le sérieux est de rigueur lors des séances de préparation, l’ambiance reste tout de même bon enfant.

Par Ismail El Fassi



lire la suite

Menthe toxique: les présumés coupables face à la justice

in Uncategorized
menthe
Par Hassan Benadad le 07/06/2019 à 22h46

menthe

© Copyright : DR

Kiosque360. L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires indique que ses services régionaux ont détruit toutes les cultures de menthe déclarées toxiques. Des PV d’infractions ont été dressés à l’encontre des contrevenants et ont été envoyés aux tribunaux compétents.

Après le scandale provoqué par la découverte de champs de menthe traitée avec des pesticides non autorisés, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a révélé que les dossiers des contrevenants ont été remis à la justice. L’Office, qui a lancé une campagne de surveillance et de contrôle, à travers ses services régionaux, a détruit tous les champs de menthe incriminés en collaboration avec les autorités locales.

 

L’ONSSA a, par la suite, dressé des PV d’infractions à l’encontre des producteurs concernés et les a envoyés aux tribunaux compétents. Ces mesures ont été prises, ajoute le communiqué de l’Office, suite à la découverte par les services de contrôle d’échantillons non conformes à la loi et aux caractéristique en vigueur. Les résultats des analyses ont révélé l’utilisation de pesticides non autorisés dans la culture de la menthe.

Le quotidien Al Massae rapporte, dans son édition du samedi 8 juin, que les services de l’ONSSA poursuivent leur programme de surveillance et de contrôle de la menthe en prenant toutes les dispositions nécessaires. L’objectif étant, ajoute le communiqué, de garantir la commercialisation des productions qui répondent aux normes de sécurité sanitaire.

 

L’ONSSA a par ailleurs demandé aux marchés de gros et aux grandes surfaces d’exiger des distributeurs les analyses confirmant la sécurité sanitaire de la menthe. Les services régionaux de l’Office avaient auparavant procédé à la surveillance et au contrôle des exploitations. Un programme qui a concerné les principales régions productrices, en l’occurrence Rabat, Kenitra, Tanger, Tétouan, Al Hoceima, Casablanca, Settat, Souss-Massa, Fès, Meknès, Marrakech et Safi.

Le quotidien Al Ahdath Al Maghribia a traité le même sujet, dans son édition du samedi 8 juin, en reprenant le communiqué de l’ONSSA. Le journal a mis l’accent sur le fait que ces résultats sur la menthe toxique ne concernent que les exploitations où les échantillons ont été prélevés. Le communiqué de l’ONSSA précise, en outre, que l’utilisation des pesticides constitue un moyen de lutter contre les dégâts que subit la plante (maladies, insectes et plantes nuisibles). Ce faisant, l’Office a appelé tous les producteurs à n’utiliser que les pesticides autorisés, faute de quoi ils seront exposés à des sanctions administratives et judiciaires.

 

Par Hassan Benadad



lire la suite

Go to Top