Sport

Fouzi Lekjaa n’est plus président de la Renaissance sportive de Berkane

in National/Société/Sport
Fouzi Lekjaa n’est plus président de la Renaissance sportive de Berkane

Le RS Berkane a tenu son assemblée générale extraordinaire ce mercredi 21 août, et son président, Fouzi Lekjaa a annoncé qu’il passe la main à Hakim Ben Abdellah. Après avoir occupé le poste de premier vice-président de Lakjaa, Ben Abdellah dirigera le club berkani pour un mandat de quatre ans.


Président du RSB depuis 2009, l’actuel président de la FRMF a réussi à remettre le club sur les rails et le faire revenir en première division en 2012. Depuis, le RSB est devenu l’un des clubs les plus compétitifs de la Botola, remportant la coupe du Trone pour la première fois de son histoire en 2018, et se hissant jusqu’en finale de la Coupe de la CAF en 2019, avant de s’incliner devant le Zamalek.

Durant le mandat de Lakjaa, le club a également connu une stabilité technique et managériale, ce qui lui a permis d’attirer les meilleurs talon marocains et africains comme Kodjo Fo Doh Laba et Ayoub El Kaâbi.


>> À lire aussi:

Voici le salaire de Vahid Halilhodzic

in International/National/Sport
Voici le salaire de Vahid Halilhodzic

Le Franco-bosniaque Vahid Halilhodzic a été nommé nouveau sélectionneur des Lions de l’Atlas, a annoncé jeudi le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa.


Le choix porté sur M. Halilhodzic, qui est l’aboutissement d’un travail mené depuis un mois au niveau de la commission, s’est basé sur plusieurs critères, notamment la connaissance du contexte africain avec ses spécificités et ses contraintes, a souligné M. Lekjaa lors d’un point de presse consacré à la présentation du nouvel entraîneur.

Le deuxième critère est lié à une grande expérience de football de haut niveau permettant de qualifier une équipe à la Coupe du monde, a fait savoir M. Lekjaa, rappelant que le Franco-bosniaque a réussi cet objectif avec trois sélections différentes.

Mais le plus important des critères reste celui répondant au besoin de s’inscrire dans une logique de développement du football national dans le cadre de la restructuration de la Direction technique nationale (DTN), a-t-il ajouté.

Ayant reçu les candidatures de plusieurs techniciens, la commission a opté pour M. Halilhodzic en tenant compte de l’ensemble de ces critères, avec pour objectif de poursuivre sur la dynamique positive que connait l’équipe nationale ces dernières années, a estimé M. Lekjaa, rappelant l’ascension de la sélection dans le classement FIFA.

Recruté pour un salaire mensuel de 80.000 euro, le technicien franco-bosniaque aura pour objectifs de qualifier les Lions de l’Atlas, dans un premier temps, à la demi-finale de CAN-2021 au Cameroun et aux phases finales de la Coupe du monde 2022, puis de gagner la CAN-2023, assure M. Lekjaa.


La non-atteinte des objectifs fixés signifiera automatiquement la résiliation du contrat du nouveau sélectionneur, qui aura par ailleurs l’obligation de résider à Rabat et de travailler en permanence au Centre national de football, a expliqué M. Lekjaa.

Pour sa part, M. Halilhodzic a indiqué qu’entraîner la sélection marocaine est un challenge, notant que sa première mission sera de mettre en place un staff technique compétent à même de relever les défis et réaliser les objectifs fixés. Mettant en avant les qualités techniques des Lions de l’Atlas notamment lors de la dernière Coupe du monde, le nouveau sélectionneur a souligné qu’avec de l’abnégation, un travail sérieux et de la patience, la sélection atteindra ses objectifs et aura des résultats très positifs.

Le technicien de 67 ans a mis en exergue la nécessité de travailler en synergie avec la DTN et les sélectionneurs des équipes de différentes catégories, et ce afin de permettre aux jeunes et aux joueurs évoluant dans le championnat national d’accéder à l’équipe nationale. M. Halilhodzic, qui avait quitté début août les rênes du club français FC Nantes, succède au Français Hervé Renard démissionnaire en juillet dernier, après 41 mois passés à la tête du staff technique de l’équipe nationale.



À lire aussi:

La CAF a tranché: Le Wydad déclaré perdant par forfait de la Ligue des champions

in International/National/Sport

La commission de discipline de la Confédération africaine de football (CAF) a officiellement proclamé, mercredi au Caire, le club de l’Espérance Sportive de Tunis (EST) vainqueur de la Ligue des champions au titre de la saison 2018-2019, aux dépens du Wydad de Casablanca (WAC).


La commission a également infligé au WAC, déclaré perdant par forfait, une amende de 50.000 dollars pour l’abandon du match et une autre amende de 15.000 dollars pour l’utilisation des fumigènes par ses supporteurs, selon un communiqué de la CAF publié sur son site internet.

Pour sa part, le club tunisien a été condamné (avec sursis) à une amende de 50.000 dollars pour l’usage des fumigènes et jets de projectiles ainsi que pour le comportement antisportif de ses supporteurs et à jouer ses deux prochains matches interclubs à domicile à huis clos pour l’usage excessif des fumigènes et pétard, indique-t-on de même source.

Le WAC avait refusé de poursuivre le match disputé dans le stade olympique de Radès, pour protester contre le non-recours à l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR), défaillante, pour vérifier la validité d’un but refusé par l’arbitre gambien Bakary Gassama à la 61è minute.

L’EST menait au score 1-0, après le nul 1-1 au match aller disputé au stade Mohammed V de Casablanca.


Après une longue interruption, le référé a jugé que l’EST pouvait être proclamée vainqueur.

Le 5 juin dernier, la CAF avait décidé, au terme d’une réunion d’urgence de son comité exécutif à Paris, de faire rejouer ce match.

La réunion, ce mercredi, de la commission de discipline de la CAF fait suite à la décision du Tribunal arbitral sportif (TAS) qui a annulé, la semaine passée, la décision prise par le Comité exécutif de la CAF de faire rejouer sur un terrain neutre la finale retour de la Ligue des champions entre l’EST et le WAC.

Le TAS a conclu que le Comité exécutif de la CAF n’était pas compétent pour ordonner que la finale retour soit rejouée et a décidé d’annuler la décision attaquée.


À lire aussi:

Championnat du monde de taekwondo: Le Maroc représenté par 8 champions

in International/National/Sport

8 taekwondoïstes, membres des sélections marocaines hommes et dames, défendent les couleurs nationales au championnat du monde qui se tient du 03 au 10 aout à Tachkent, en Ouzbékistan, indique la Fédération royale marocaine de taekwondo.


La délégation marocaine, composée du vice-président de la Fédération, El Maati Rkiza et de l’entraineur national Samir Kerroumi, comprend les taekwondoïstes Tarik Fahmi, Moncef El Asri, Hassan Aberkane, Aymen Adkir, Alae Idrissi, Assia Anouini, Kenza Benabdeljalil et Hiba Aouine, selon la même source.

L’arbitre marocaine Majda Zahrani est également présente. Elle a été désignée par la Fédération internationale de taekwondo pour diriger des combats comptant pour cette compétition mondiale, fait savoir le Fédération marocaine dans un communiqué.

Ci-après le programme des taekwondoïstes marocains :

  • 07 août: Alae Idrissi
  • 08 août: Aymen Adkir et Moncef El Asri
  • 09 août: Tarik Fahmi, Kenza Benabdeljalil et Hiba Aouine
  • 10 août: Hassan Aberkane et Assia Anouini



À lire aussi:

Le sélectionneur bosnien Vahid Halilhodzic, probable successeur d’Hervé Renard

in National/Sport

Le sélectionneur bosnien, Vahid Halilhodzic, est le probable successeur d’Hervé Renard. La Fédération royale marocaine de football (FRMF) aurait décidé de lui confier les rênes de la sélection marocaine de football, après le rapport de la Commission de la FRMF, chargée de désigner le nouvel entraîneur.


Vahid Halilhodzic, successeur d’Hervé Renard ? Cette information, longtemps considérée comme une rumeur, est en passe de se confirmer. Les derniers détails concernant cet accord seraient en cours. La fédération est en passe d’officialiser la nomination d’Halilhodzic au poste de sélectionneur du onze marocain, dans les prochains jours.

Une source bien informée ajoute que tous les voyants sont aux verts pour l’arrivée du sélectionneur du FC Nantes. Celui-ci vient de claquer les portes du club français, juste après le match amical contre le Genoa. Le nouveau coach retenu devra rencrontrer les joueurs de la sélection en septembre, lors du match amical contre le Burkina Faso.

Cette rencontre entre les deux sélections fera office de début de préparation des Lions de l’Atlas pour la Coupe d’Afrique des Nations 2021. Le Maroc se retrouve dans le Groupe E, avec la Mauritanie, la République centrafricaine et le Burundi. Toutefois, il est exempté des tours préliminaires des qualifications pour la Coupe du monde 2022 (Qatar), au regard de son parcours à la CAN 2019. En clair, 28 des sélections, qui sont les moins placées, dans le classement du continent, disputeront ces tours. Seules 14 équipes seront qualifiées pour jouer les éliminatoires avec les 10 sélections épargnées.


À lire aussi:

FRMF: Le Gallois Osian Roberts directeur technique, Ammouta entraîneur des locaux

in National/Sport

Le Gallois Osian Wayne Roberts a été nommé directeur technique national et Houcine Ammouta sélectionneur de l’équipe nationale des joueurs locaux, a annoncé jeudi la Fédération royale marocaine de football (FRMF).


Suite à la constitution d’une commission chargée de désigner le nouveau directeur technique national au terme de la dernière réunion du bureau dirigeant de la FRMF, M. Roberts s’est engagé pour cinq ans à la tête de la Direction technique nationale à compter du mois de septembre, a indiqué la FRMF dans un communiqué.

Le Gallois a acquis une expérience dans le domaine de la gestion technique et de la formation, relève le communiqué, notant qu’il a été directeur technique du Pays de Galles de 2007 à 2019, ainsi qu’expert et directeur de la formation à l’Union des associations européennes de football (UEFA).

Par ailleurs, le technicien marocain, Houcine Ammouta, a été désigné à la tête de l’équipe nationale des joueurs locaux, tandis que le Français Patrice Beaumelle sera le sélectionneur de l’équipe nationale des moins de 23 ans, a fait savoir la même source, ajoutant que Jamal Sellami sera, pour sa part, aux commandes de l’équipe nationale des moins de 20 ans.

Les noms des sélectionneurs des différentes catégories seront communiqués dans les prochains jours, conclut le communiqué.


À lire aussi:

Ligue des Champions d’Afrique: le TAS renvoie le dossier aux organes compétents de la CAF

in International/National/Sport

Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a déclaré, mercredi, que le Comité Exécutif de la Confédération Africaine de Football (CAF) n’était pas habilité à se prononcer sur le sort du match retour de la finale de la Ligue des Champions d’Afrique de football 2018/2019, renvoyant le dossier aux organes compétents de la CAF.


Le Comité Exécutif de la CAF avait demandé le 5 juin au Wydad de Casablanca (WAC) et à l’Espérance de Tunis (EST), de rejouer sur un terrain neutre le match retour de la finale de la Ligue des Champions d’Afrique.

« La Formation du TAS en charge de cette affaire a considéré que le Comité Exécutif de la CAF n’était pas compétent pour ordonner que la finale retour soit rejouée et a décidé d’annuler la décision attaquée », indique un communiqué du Tribunal arbitral du sport, basé à Lausanne.

« Concrètement, il appartient désormais aux organes compétents de la CAF de se pencher sur les incidents survenus dans le stade de Radès le 31 mai 2019, de prendre le cas échéant toute sanction disciplinaire adéquate, et, en conséquence, de décider si le match retour de la Ligue des Champions CAF 2018/19 doit être rejoué ou non », précise le TAS.

La Formation du TAS ayant annulé la décision du Comité Exécutif de la CAF pour des raisons formelles, a décidé de renvoyer aux organes compétents de la CAF les questions de la répétition du match retour de la finale et de la procédure disciplinaire actuellement en cours devant la CAF, cette dernière n’étant pas de la compétence du TAS dans le cadre de la présente procédure d’arbitrage, fait observer le communiqué.


La Formation du TAS continuera ses délibérations relatives aux requêtes de l’EST et préparera une sentence finale, tout en tenant compte de toute décision éventuelle prise par la CAF dans cet intervalle, ajoute le communiqué.

Le match sera rejoué après la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) sur un terrain hors Tunisie, avait indiqué à la presse le conseiller du président de la CAF, Hédi Hamel, en précisant que l’EST devra restituer le Trophée et les médailles qui lui ont été remis. Disputée au stade olympique de Radès (banlieue de Tunis), cette finale avait connu une fin chaotique suite à l’injustice dont l’arbitre de la rencontre, le Gambien Bakary Gassama, s’est rendu coupable en refusant d’accorder le but égalisateur du WAC inscrit par Walid Karti à la 59ème minute pour un supposé hors-jeu sans qu’il y ait possibilité de recourir à la VAR défaillante pour en confirmer la parfaite régularité.

Le WAC, qui avait concédé le nul lors de la finale aller (1-1) disputée à Rabat, était alors mené au score (1-0) suite à un but marqué à la 41ème minute par Youssef Belaili. Après une longue interruption, le référé a jugé que l’EST pouvait être proclamée vainqueur. Une réunion d’urgence a été par la suite convoquée par le président de la CAF, Ahmad Ahmad, «pour débattre des issues réglementaires à réserver à cette rencontre».

Le 5 juin, la Confédération africaine de football avait décidé, au terme d’une réunion d’urgence de son comité exécutif à Paris, de faire rejouer le match entre le WAC de Casablanca et l’Espérance de Tunis comptant pour la finale retour de la Ligue des Champions d’Afrique.


À lire aussi:

L’athlète Jaouad Tougane expulsé pour vol

in Faits divers/International/National/Sport
L’athlète Jaouad Tougane expulsé pour vol

Le club espagnol, Playas de Castellon, a décidé de résilier le contrat du Champion marocain de Marathon, Jaouad Tougane. Il est impliqué dans deux affaires de vol, dans la ville de Valence.

Dans un communiqué publié par le club, le club déclare détenir les preuves de l’implication de l’athlète marocain dans les deux vols. En deux semaines, Jaouad Tougane s’est introduit dans deux centres commerciaux de la ville espagnole, avant d’être identifié par le service de sécurité, grâce aux images des caméras.

« En raison de ce comportement tout à fait inapproprié et qui va à l’encontre des valeurs du club », celui-ci a pris la décision d’annuler son contrat « immédiatement », a annoncé le communiqué. Son interpellation par la police locale a eu lieu tardivement, grâce à l’appui du service de sécurité du centre commercial, qui a réussi à l’identifier, à travers les enregistrements vidéo.

Originaire du Maroc, le marathonien de 27 ans a réussi à s’illustrer dans les courses du 5.000 mètres, avant de participer aux Olympiades de Rio de Janeiro, sous le maillot marocain. Résident en Espagne depuis son enfance, Jaouad Tougane a toujours rêvé d’obtenir la nationalité espagnole, après qu’il a décidé d’abandonner la sélection marocaine, pour des raisons financières.

>> A lire aussi:

Le Grand stade de Casablanca sera construit, le ministère réagit

in National/Politique/Sport
Le Grand stade de Casablanca sera construit, le ministère réagit

Le ministère de la Jeunesse et des Sports a démenti, vendredi, les informations “dénuées de tout fondement” relayées par certains journaux nationaux, faisant état de la suspension du projet de construction du Grand stade de Casablanca prévu initialement à Benslimane.


Sur Instructions de SM le Roi Mohammed VI et dans le cadre de la préparation du dossier de candidature du Royaume du Maroc à l’organisation de la Coupe du monde de football 2026, le comité chargé de ce dossier a procédé à la constatation de l’assiette foncière sise Commune Mansouria relevant de la province de Benslimane pour la construction du Grand stade de Casablanca, souligne le ministère dans une mise au point rapportée par la MAP.

La même source relève qu’il a été procédé à l’entame de la procédure d’acquisition des parcelles nécessaires à la construction de ce stade conformément aux dispositions légales et réglementaires en vigueur.

Le terrain consacré au projet est d’une superficie d’environ 100 hectares dont 50 hectares ont été délimités tandis que les 50 hectares restants sont à définir en concertation avec le consultant. Le stade sera doté d’une capacité totale de 100.000 places.Le communiqué rappelle que des études techniques et topographiques ont été lancées prenant en compte tous les aspects du projet y compris le volet environnemental.

Le maître d’œuvre du marché avait également été désigné en mai conformément à la procédure établie par la loi, conclut le ministère.


À lire aussi:

Hervé Renard démissionne

in International/National/Sport

Hervé Renard annonce sa démission deux semaines après l’élimination surprise de son équipe aux huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN).


« Il est temps pour moi de clore ce long et beau chapitre de ma vie, non sans une certaine émotion et tristesse, mais c’est une décision inéluctable prise bien avant la CAN 2019 », a écrit Renard sur son compte Twitter.


Arrivé à la tête de la sélection marocaine en 2016, il a été sélectionneur du Maroc pendant trois ans et demi.

A la surprise générale, le Maroc, finaliste de la CAN en 2004 et quart de finaliste lors de la dernière édition, a été éliminé le 5 juillet dès les huitièmes par le Bénin après les tirs au but (1-1, 4-1). Une défaite jugée précoce face à une équipe béninoise réduite à 10 et novice à ce stade de la compétition.

Selon Hervé Renard, le président de la Fédération royale marocaine de football, Fouzi Lekjaa, avait été informé et « s’est engagé contractuellement » à respecter cette décision.

Vainqueur de la CAN 2012 avec la Zambie, et de celle de 2015 avec la Côte d’Ivoire, le technicien âgé de 50 ans rappelle avoir ramené le Maroc de la 81ème à la 47ème place au classement mondial de la Fifa.



À lire aussi:

1 2 3 7
Go to Top