insolite

L’actrice Libanaise Soha Kikano a appelé à brûler les Palestiniens

in Faits divers/insolite/International/Société

Dans l’un de ses posts incendiaires, l’actrice Soha Kikano a appelé à brûler les Palestiniens dans les fours du dirigeant nazi, Adolf Hitler. La star du grand écran réagissait ainsi, suite à la manifestation des Palestiniens contre la décision des Libanais de restreindre leurs droits au travail.


L’appel de l’actrice libanaise n’a pas tardé à déclencher une vague d’indignation sur les réseaux sociaux. « Les Palestiniens à Sidon protestent contre les décisions du Ministre du Travail. Qu’ils soient aveuglés ! », a-t-elle proféré.

Pour Soha Kikano, il existe même des mesures par lesquelles on pourrait se débarrasser des Palestiniens qui, selon elle, sont « déchaînés comme des monstres », alors qu’ils « travaillaient sans lois ». Parmi les moyens suggérés pour « finir avec les Palestiniens », l’actrice évoque, notamment, les « fours d’Hitler ».

Alnas fait savoir que le tweet de l’actrice a provoqué une controverse généralisée au Liban. Plusieurs associations, ainsi que des personnalités mais, aussi et, surtout, le journaliste libanais, Hisham Haddad, ont appelé à poursuivre Soha Kikano.

D’autres encore ont appelé le Ministre libanais des Affaires étrangères, Gebran Bassil, à tenir un tribunal de partisans, afin de procéder à l’exclusion de l’artiste, une membre de son parti, le Free national current.


À lire aussi:

(Vidéo) Taroudant: ce qu’ont fait ces femmes belges force l’admiration

in insolite/National/Société

Une dizaine de jeunes femmes, de nationalité belge, se sont portées volontaires, pour le revêtement d’une route escarpée, dans la ville de Taroudant. Sacrifiant leurs vacances d’été pour une action humanitaire, les jeunes bénévoles ont attiré la sympathie des habitants et des internautes sur la toile.


L’initiative des ressortissantes belges a été très appréciée par les habitants et sur les réseaux sociaux. Ils n’ont pas manqué de louer cette généreuse action humanitaire permettant le désenclavement d’un village isolé, dans la région de Taroudant.

Grâce aux travaux de revêtement des chaussées, la localité sera plus accessible aux ambulances et aux autres moyens de transport. Une action qui, selon les témoins, devrait voir la participation des autorités locales, pour un meilleur rendement.

Les habitants et les internautes ont déploré l’absence d’intervention des élus et des responsables locaux, et regrettent de voir les jeunes femmes bénévoles se substituer à leurs rôles. Certains ont même critiqué le manque d’esprit d’initiative des habitants.





À lire aussi:

(Vidéo) Kénitra: un immeuble de 6 étages en cours de construction s’effondre

in Faits divers/insolite/National

Un immeuble de six étages en cours de construction s’est effondré, le samedi 3 août 2019, à Kénitra. Aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée.


À l’origine de cet effondrement, le non-respect des normes requises dans la construction de ce bâtiment, en plein centre-ville, indiquent les données préliminaires.

Alertées, les autorités locales, ainsi que les éléments de la Protection civile se sont rendus rapidement sur les lieux. Aussitôt, un périmètre de sécurité a été établi.

Pour l’heure, une enquête a été diligentée pour connaître les raisons exactes de cet effondrement.





À lire aussi:

(Vidéo) Le Chef du Gouvernement trébuche devant SM le Roi Mohammed VI

in insolite/National/Politique

Alors qu’il s’apprêtait à saluer le Roi, au cours de la réception organisée par Mohammed VI, le mardi 30 juillet 2019, au palais de Tanger, le Chef du Gouvernement a trébuché dans les escaliers.


C’est l’une des rares scènes qui n’échappent pas à la vigilance des médias. En effet, ce mardi 30 juillet, au palais de Tanger, au cours de la réception organisée par le Roi Mohammed VI, dans le cadre de la célébration des 20 ans de son intronisation, le Chef du Gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, qui montait les marches, a fait un faux pas et a manqué, de peu, le pire, alors qu’il s’avançait pour aller saluer le Souverain.

La vidéo, qui circule sur les réseaux sociaux, montre la scène de l’incident qui n’a pas manqué de susciter beaucoup de réactions. Une situation, sans doute, très embarrassante, pour le Chef du Gouvernement, qui, heureusement, aura évité le pire, de justesse.





À lire aussi:

Casablanca: il squatte la villa d’une MRE et la loue à une autre famille

in Faits divers/insolite/MRE

Un homme a été déféré devant le juge pour avoir utilisé puis loué une maison appartenant à une ressortissante marocaine qui réside en Allemagne, et, aussi, pour s’être procuré eau et électricité illégalement. Cette Marocaine résidant à l’Étranger (MRE) s’était absentée pour longtemps si bien qu’on ne l’attendait plus.


Un homme aurait appris qu’un appartement, à Casablanca, dans le quartier de Salmia, était vide. Il emmena sa femme y vivre et paya un spécialiste pour qu’il lui permette d’avoir de l’eau et de l’électricité, via des moyens que ne précise pas le média Assabah, source de cette information.

Cette épouse, de plus en plus malade, n’arrivait plus à vivre dans cet appartement au troisième étage. Son mari et elle y habitaient depuis si longtemps que, pour lui, la demeure avait été abandonnée par ses propriétaires légitimes et qu’ils ne reviendraient jamais. Il décida alors de la louer.

Il proposa la demeure à des locataires potentiels, avec un avantage incontestable : pour 2000 dirhams par mois, ils n’avaient pas à payer l’eau et l’électricité. Il falsifia un contrat de location, tout en se trompant sur la superficie de l’appartement et, l’affaire était conclue. Ce vendeur de sandwich avait, à présent, 2000 dirhams de revenus en plus, mensuellement.


Cependant, un jour, la propriétaire légitime de la maison rentra chez elle. Elle fut surprise de voir une famille y habitant. Elle s’enquit de la situation auprès de ses proches, cherchant à savoir si c’était l’un d’eux qui avait loué son appartement sans la prévenir. La réponse en était toujours non, partout où elle se renseigna. L’affaire devenait de plus en plus louche.

Elle décida alors de s’en remettre aux autorités. Le caïd du quartier l’accompagna dans sa propre maison, en compagnie d’un auxiliaire d’autorité. Et, ils parvinrent à comprendre toute l’histoire. Le vendeur de sandwich fut arrêté et placé en garde à vue. Pour des raisons que le média ne précise pas, la MRE abandonna toutes les poursuites contre lui.

Mais, l’affaire était si grave qu’il sera bel et bien poursuivi, puisque la Lyonnaise des Eaux de Casablanca (Lydec) a déposé une plainte.


À lire aussi:

(Vidéo) Un jeune se filme sur les rails d’un train et suscite un tollé

in insolite/National/Société

La vidéo d’un jeune homme quittant les rails d’un train quelques secondes seulement avant son passage a suscité un tollé en début de semaine. 




Dans un communiqué publié sur ses réseaux sociaux, l’ONCF a réagi à la vidéo d’un jeune homme qui s’est aventuré à quitter les rails d’un train quelques secondes seulement avant son passage, risquant ainsi sa vie. La vidéo a vite circulé sur la toile, suscitant l’indignation et la colère des internautes.

Dans ce communiqué, l’ONCF a dénoncé « ces actes dangereux qui sont susceptibles d’engendrer de lourdes conséquences et de perturber le trafic ferroviaire ». L’office a par ailleurs appelé les internautes à ne plus diffuser ce genre de vidéos sur les réseaux sociaux afin de ne pas encourager des actes similaires.

L’office se réserve enfin le droit de prendre les mesures légales nécessaires pour punir les responsables et d’éviter ainsi qu’un tel incident ne se répète.


>> A lire aussi:

(Vidéo) Un artiste marocain déguisé en femme provoque un tollé

in insolite/National/Société

Faysal Itri, un jeune chanteur et acteur marocain a été lynché sur les réseaux sociaux suite à la diffusion de photos et vidéos le montrant déguisé en femme. Faysal Itri est au cœur d’une nouvelle polémique. 


Connu pour ses imitations d’artistes sur le Net, le jeune acteur a été la cible de commentaires virulents suite à la publication de vidéos le montrant vêtu d’un caftan, le visage maquillé, une perruque sur la tête.

Le jeune artiste a expliqué s’être déguisé de la sorte pour les besoin d’un rôle mais cela lui tout de même valu de vives critiques de la part des internautes.


>> À lire aussi:

La vidéo d’une voiture de luxe de la police marocaine aux Pays-Bas fait le buzz

in insolite/International/National
La vidéo d’une voiture de luxe de la police marocaine aux Pays-Bas fait le buzz

Un Marocain aux Pays-Bas a eu l’étrange idée de peindre sa voiture de luxe avec les couleurs des véhicules de la police marocaine. C’est une réussite !


On croirait voir un véhicule de la Sûreté nationale marocaine. Une Bentley d’un MRE aux Pays-Bas porte les couleurs usuelles des voitures de police au Maroc, avec les inscriptions en arabe et en français.

Il y a même des petites lumières rouges et vertes qui s’allument au devant du véhicule. Par contre, il est indéniable que ce Marocain ne saurait traverser la frontière avec ce genre de voiture…



>> À lire aussi:

https://new.lepetitjournalmarocain.com/2019/06/07/video-violente-agression-et-tentative-de-viol-sur-des-supporters/

(Bac 2019) Rabat: un député du PJD a été surpris en flagrant délit de fraude!

in Faits divers/insolite
(Bac 2019) Rabat: un député du PJD a été surpris en flagrant délit de fraude!

Parmi les différents cas de fraude qui ont été détectés au cours des épreuves de l’examen régional du bac, celui d’un certain député du PJD qui a été pris en flagrant délit de triche, en possession de pas moins de 3 téléphones portables.


La scène s’est passée au collège Al Irfane (ville de Rabat). Noureddine Kchibel est un candidat libre admis à passer l’examen régional du baccalauréat; il est également député au parti du PJD et élu communal à Kariat Ba Mohamed (ville de Taounate). Cet homme a été surpris en flagrant délit de fraude par le comité de surveillance. Il était équipé de 3 mobiles.

Selon nos informations, le présumé fraudeur a été expulsé du centre d’examen en attendant de décider de la sanction que prendra l’Académie régionale d’éducation et de formation.

Un procès verbal qui constate l’infraction a entre-temps été établi par le comité de surveillance.

De son côté, le parti de la lampe affirme dans un communiqué qu’il a entendu la version de son député et il assure avoir soumis son cas à la commission « Equité et transparence », une structure interne au PJD. Des mesures seront prises à l’encontre de ce député en cas d’établissement du délit de triche, a ajouté la même source.


Dans ses déclarations au site d’actualité de son parti, explique qu’il s’agit d’un simple oubli: «J’ai pris l’habitude de les avoir dans la poche parce que je suis également directeur d’une société.»

Par ailleurs, il se dit «prêt à soumettre les téléphones à une expertise de la police scientifique», jurant qu’il ne s’agit en aucun cas d’une volonté de sa part de tricher mais «juste d’un oubli et rien d’autres».

Pour rappel, le Maroc s’était doté d’une loi (n°02-13), entrée en vigueur depuis septembre 2016, pénalisant les actes de fraudes aux examens de six mois à cinq ans de prison et d’une amende allant de 5.000 DH à 100.000 DH.

«La possession ou l’usage de moyens électroniques, quel que soit sa forme, sa qualité, en activité ou non, entrent dans le cadre de la fraude» aux examens précise le texte.


>> À lire aussi:

 

Uber annonce un service de courses par hélicoptère à New-York

in insolite

Le groupe américain de Voitures avec chauffeurs (VTC) Uber proposera des courses par hélicoptère à la demande à New-York à partir du 9 juillet, desservant notamment l’aéroport international de John F. Kennedy (JFK).


Le service, Uber Copter, fonctionnera la journée en semaine et est réservé via l’application, mais uniquement accessible aux membres les plus actifs du programme de fidélité de l’entreprise, a déclaré Uber. Le trajet reliera le bas Manhattan et JFK pour au moins 200 dollars par passager. Il dure huit minutes, ce qui est nettement plus court qu’une heure (ou plus) que il prend en train ou en voiture.

Uper Copter servira de programme pilote pour la division aérienne d’Uber, Uber Elevate. « Uber Copter offre la première véritable démonstration de l’expérience Elevate », a déclaré dans un communiqué Eric Allison, président d’Uber Elevate. « Nous avons conçu Uber Copter pour nous fournir des informations et une expérience du monde réel tout en posant les bases d’Uber Air », a-t-il ajouté.

HeliFlite, une entreprise de location d’hélicoptères basée à Newark, assurera les trajets d’UberCopter. Les hélicoptères décolleront et atterriront aux héliports près de l’arrêt des ferries de Staten Island à Manhattan et près du terminal 8 à l’aéroport JFK. Ce service est réservé aux membres Platinum et Diamond du programme de fidélité de la société, Uber Rewards.

Basée à San Francisco, en Californie, Uber est une entreprise technologique qui développe et exploite des applications mobiles de mise en contact d’utilisateurs avec des conducteurs réalisant des services de transport.


À lire aussi:

Go to Top
Aller à la barre d’outils