(Billet 110) – Visas : L’Espagne s’est excusée, la France continue d’abuser !

(Billet 110) – Visas : L’Espagne s’est excusée, la France continue d’abuser !

in Uncategorized

« Espagne et France, c’est fermé pour cet été ; merci de revenir en septembre ! » … Tel est le message délivré en substance par les services consulaires de ces deux pays, transmis par des sociétés privées, TLS ou BLS, car les consulats, les ambassades, les chancelleries, ne daignent pas communiquer directement avec les gens de peu que nous autres, Marocain(e)s, semblons être à leurs yeux à tous…

Tous ? On aurait pu le croire, mais non ! L’Espagne, par la voix de son chef de la diplomatie, reçu par le nôtre ce début juin, a tenu à faire le point : il s’est excusé auprès des Marocains, a promis de remédier à la situation… avant de s’entretenir avec ses consuls. Fort bien… Armons-nous donc de patience et attendons impatiemment la suite.

Avec la France, il en va autrement… La fille aînée de l’Eglise ne fait jamais acte de contrition, ce serait une faiblesse intolérable, voire même une infamie insoutenable ! « On délivre 335.000 visas par an, nous sommes débordés ! », est la réponse de compétition régulièrement lancée en réponse aux (molles) protestations de notre diplomatie. Quant à une prise de parole d’un diplomate français, d’un responsable consulaire, d’un geste ou d’un mot du peu riant M. Le Drian, point !

Le Marocain paie, et il doit être considéré et servi en conséquence, en conscience et bienveillance. Il est du devoir du gouvernement marocain d’exiger des solutions de nos amis Français. Et si l’Etat chérifien voulait bien s’y mettre aussi, pour rendre par exemple leur dignité rudement bafouée à ses citoyens devant une société privée (TLS, BLS…), ce serait mieux… et dans la règle des relations internationales, une telle démarche ne se fait que dans le rapport de force. A notre gouvernement de trouver ce rapport, s’il veut car il peut.

La France nous vend son TGV, ses satellites, ses trams et ses armes… elle fait ses emplettes de matière grise chez nous via son French Tech Visa, engrange 20 millions d’euros avec ses 335.000 visas délivrés… et nous envoie quelques 3 millions de touristes, dont une bonne part peu ou pas nantis… La France accueille 37.000 étudiants marocains, et en retient qui elle veut et autant qu’elle veut. La France est notre amie, certes, mais telle n’est pas l’amitié car seuls les bons comptes, dit-on, font les bons amis, et les comptes, qui sont faits pour être réglés, ne le sont pas.

Le principe est simple : les citoyens d’un pays ne sont respectés ailleurs que s’ils le sont par leur propre Etat chez eux, et il revient à M. Bourita (et accessoirement à M. Elotmani) de mettre bon ordre dans cet accueil condescendant réservé aux Marocains dans les consulats et les sociétés privées… Il est indigne, inadmissible, insoutenable que les Marocains continuent d’être humiliés de la sorte, chez eux, par d’autres, à la grande indifférence et/ou inconscience de leurs propres dirigeants !

Aziz Boucetta

Tags:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Latest from Uncategorized

Go to Top