Bébé échangé à la maternité Souissi à Rabat

in Faits divers/National/Société

Un autre scandale vient d’éclater à la maternité « Souissi », relevant du Centre hospitalier d’Ibn Sina de Rabat. Gardé pendant trois jours après sa naissance, au service de néonatalologie, un bébé de sexe féminin a été échangé avec un autre, de sexe masculin. La maman du premier refuse de quitter l’hôpital avant de faire effectuer un test d’ADN au nouveau-né.


Selon le Réseau marocain pour la Défense du droit à la santé et du droit à la vie, relayé par le site Belwadeh, la maman, qui est restée pendant neuf jours à l’hôpital, exige qu’on lui restitue sa fille ou que l’ADN du bébé de sexe masculin soit réalisé.

Suite aux protestations de la maman et de sa famille, la direction de l’hôpital a convoqué médecins et sages-femmes à une réunion, le vendredi 16 août 2019, afin de délibérer sur ce scandale qui n’est pas, apparemment, le premier de ce genre, dans l’établissement.

Le Réseau de Défense du droit à la santé et du droit à la vie dénonce l’attitude de l’administration de l’hôpital, qui, selon l’Association, a souvent recours à des communiqués qui ne servent qu’à tromper l’opinion publique. Elle demande au Ministère de la Santé et au Gouvernement d’assumer pleinement leurs responsabilités et d’intervenir afin de défendre les droits des familles marocaines.


>> A lire aussi:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*