Aïd el-Adha: des familles contractent des crédits pour acheter leur mouton

Aïd el-Adha: des familles contractent des crédits pour acheter leur mouton

in Économie/National/Société

L’aïd el-Adha est une fête sacrée pour les familles marocaines. Contraintes par la tradition et par le regard des autres, elle ont recours au crédit, afin de pouvoir se procurer le mouton et de faire plaisir aux enfants.


Ces habitudes ne se conforment en aucune façon aux recommandations de l’islam, qui interdit expressément à tout musulman d’aller au-delà de ses capacités financières dans l’exécution d’un rituel (sunna). Faute de moyens, l’islam met à la disposition des croyants d’autres façons de se rapprocher de Dieu.

Ces dispositions, instaurées dans le but d’alléger le poids de la responsabilité du chef de famille, ne découragent guère certaines personnes qui n’hésitent pas à recourir au crédit ou à d’autres moyens, pour satisfaire le caprice d’un instant. Et, les organismes de crédit profitent justement de cet engouement insensé pour vendre leurs produits.

Le comble de l’absurdité : quand certains pères de famille, en dépit de leur connaissance des recommandations de l’islam, s’entêtent à vendre leurs biens ou à contracter des prêts, pour se procurer le mouton, sachant que la religion musulmane interdit les crédits avec intérêt.


À lire aussi:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*